Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Classification et étiologie des syndromes aortiques aigus - 19/01/11

Doi : 10.1016/j.lpm.2010.11.007 
André Vincentelli , Francis Juthier, Carlo Banfi, Alain Prat
Centre Hospitalier Régional et Universitaire de Lille, Pôle de Chirugie Cardio-vasculaire, 59037 Lille, France 

André Vincentelli, CHRU de Lille, hôpital cardiologique, pôle de chirurgie cardiovasculaire, 59037 Lille, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Key points

Acute aortic syndrome are significantly involved insudden death” and in-hospital mortality remains high close to 30 %, survivors are lifelong at risk for remaining aorta complication such as thoraco-abdominal aneurysm or new aorta dissection or aortic rupture.

Classifications are useful tools to determine perioperative strategy. The Stanford system is determined by whether the ascending aorta is involved or not. In the Stanford Type A, the ascending aorta is involved, the treatment is surgical and urgent: type B, the ascending aorta is not involved, the treatment is a medical treatment: “anti-impulse therapy” based on the association of vasodilatator such as sodium nitroprusside and beta-blockers such as atenolol. Endovascular therapy is the first-line therapy in case of visceral malperfusion.

The De Backey system subdivides the dissection in three types, type 1: the intimal tear is in the ascending aorta and the dissection involves the entire aorta, type 2: the dissection is strictly limited to the ascending aorta, type 3: the dissection spares the ascending aorta and the arch.

Principles for treatment are the same for type A and type 1 and 2, and for type B and type 3.

High-risk patients (Marfan, bicuspid aortic valve, type IV Ehlers-Danlos, history of dissection in family relatives) have to be closely followed by repeated radiologic and echocardiographic examination.

Patient over 65years old suffering from hypertension are mainly at risk and need a close control of their blood pressure.

Whether conventional surgery and endovascular therapy have significantly improved, postoperative mortality remains high.

Close medical follow up and prophylactic surgery may improve survival in high-risk population.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Points essentiels

Les syndromes aortiques aigus (SAA) sont responsables d’un nombre significatif de « mort subite », les survivants sont exposés à une mortalité hospitalière pouvant atteindre 30 % et demeurent leur vie durant soumis au risque de l’évolution de l’aorte restante (anévrysme thoraco-abdominal, récidive de dissection, rupture).

Les classifications permettent de définir la stratégie thérapeutique la plus adaptée. La classification de Stanford est fondée sur l’atteinte ou non de l’aorte ascendante. Le type A, la porte d’entrée est dans l’aorte ascendante, le traitement est urgent et chirurgical. Le type B, l’aorte ascendante est indemne, on entreprend un traitement médical dit anti-impulse therapy visant à contrôler strictement la tension artérielle, la chirurgie endovasculaire trouve là ses meilleures indications en cas de malperfusion viscérale.

La classification de De Backey permet de localiser la porte d’entrée ; le type 1 la porte d’entrée est dans l’aorte ascendante, le type 2, seule l’aorte ascendante est atteinte. Dans le type 3, la porte d’entrée est en aval de la sous-clavière gauche, l’aorte ascendante est indemne.

La stratégie thérapeutique pour les types 1 et 2 est identique à celle du type A de Stanford, pour le type 3 elle est identique au type B.

Les sujets à risque (Marfan, bicuspidie aortique, Ehlers-Danlos de type IV, antécédents familiaux) doivent faire l’objet d’une surveillance radiologique et échocardiographique rapprochée afin de bénéficier d’un traitement chirurgical prophylactique le plus tôt possible.

La population de plus de 65ans souffrant d’hypertension artérielle et plus particulièrement les femmes doivent bénéficier d’une thérapeutique antihypertensive adaptée optimale. C’est cette population qui est aujourd’hui majoritairement touchée par les SAA.

La prise en charge chirurgicale conventionnelle ou endovasculaire a fait de réels progrès, mais les résultats postopératoires sont encore grevés d’une importante morbi-mortalité.

La prévention par un suivi strict et une prise en charge prophylactique agressive peut permettre d’améliorer la survie de ces populations à risque et de diminuer l’incidence des SAA.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2010  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 40 - N° 1P1

P. 28-33 - janvier 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndromes aortiques aigus : des avancées majeures, fruit d’une véritable coopération multidisciplinaire
  • Claire Mounier-Vehier
| Article suivant Article suivant
  • Syndromes aortiques aigus : organiser la prise en charge médicale à la phase aiguë et au long cours
  • Pascal Delsart, Gonzague Claisse, Nadia Bouabdallaoui, Marco Midulla, Stephan Haulon, Claire Mounier-Vehier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.