Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prévention de la transmission croisée de la coqueluche : évaluation des connaissances et des organisations dans les maternités - 19/01/11

Prevention of whooping-cough cross transmission in maternity hospital

Doi : 10.1016/j.lpm.2010.06.016 
Sophie Moreau-Crépeaux 1, Karine Wyndels 1, Mickaël Tachon 2, Karine Blanckaert 3,
1 Cellule de l’institut de veille sanitaire en région du Nord (Cire Nord), ARS Nord-Pas-de-Calais, 59000 Lille, France 
2 Centre hospitalier de Valenciennes, 59322 Valenciennes cedex, France 
3 Antenne régionale de lutte contre les infections nosocomiales, 59037 Lille cedex, France 

Karine Blanckaert, CHRU de Lille, hôpital Calmette, service de gestion du risque infectieux, avenue Pr-Leclercq, 59037 Lille cedex, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Intérêt du travail

Depuis 2008, la cellule de veille sanitaire de la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales (DDASS) du Nord observe une augmentation du nombre de signalements de cas de coqueluche, impliquant des soignants, dans des collectivités à risque comme les maternités. Dans un contexte d’évolution des recommandations relatives à la prévention, au diagnostic et à la prise en charge de la coqueluche, l’objectif de ce travail était d’évaluer les connaissances et les organisations mises en place dans les maternités de la région Nord-Pas-de-Calais pour prévenir la transmission croisée de la coqueluche.

Méthodes

Une enquête exhaustive a été menée auprès de l’ensemble des hygiénistes, cadres de santé et médecins du travail des 38 maternités de la région. Ces professionnels ont été destinataires d’autoquestionnaires, préalablement testés dans le cadre d’entretiens préparatoires réalisés sur un échantillon de maternités.

Résultats

Sur 38 maternités, 36 ont répondu à l’enquête. Si les connaissances générales sur la coqueluche étaient globalement satisfaisantes, la maladie était assimilée à une maladie infantile et sa transmission par les adultes et les adolescents peu perçue. L’extension des recommandations vaccinales à l’ensemble des professionnels de santé et des adultes était insuffisamment connue, y compris des médecins du travail. Seuls quelques établissements disposaient de protocoles de gestion des cas de coqueluche.

Perspectives

Une information et une sensibilisation des personnels soignants aux mesures préventives doivent être organisées, associant les services de santé au travail et impliquant les équipes médicales. L’élaboration de protocoles nécessite une collaboration étroite entre équipe opérationnelle d’hygiène, équipe soignante, biologiste et médecin du travail.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Reports of pertussis have been increasing since 2008 in North of France. A large part of reported cases involved healthcare workers (HCWs) in nurseries and maternity hospitals. The objective of this study was to determine HCWs’ knowledge regarding pertussis and its cross-transmission in the maternity hospitals in North of France.

Methods

This study was conducted in the 38 maternity hospitals set in North of France. Head midwives and nurses, infection control teams and occupational health practitioners were asked through a self-administered questionnaire survey to assess there knowledge regarding pertussis: vaccination, diagnosis, cross-transmission control.

Results

36 on the 38 maternity hospitals’ staffs returned the survey. Most of the respondents viewed pertussis as a serious and highly transmissible illness but 30% of them considered it a paediatric illness. Only a minority of the participants knew the last recommendations for pertussis vaccination in HCWs (37%) and in adults (16%). Only a few maternity hospitals staffs have set a formal organization to prevent and control pertussis cross-transmission.

Conclusion

Awareness about pertussis vaccination and its cross-transmission control needs to be increased among maternity hospital staffs. A close liaise between HCWs, occupational health, infection control teams and biologists is necessary to prepare operational procedures to control pertussis cross transmission.

Ce qui était connu

Des cas groupés de coqueluche impliquant des soignants sont régulièrement signalés dans des collectivités à risque comme les maternités.
La vaccination contre la coqueluche est recommandée pour l’ensemble des adultes, en particulier les soignants.
Le contrôle des cas de coqueluche en maternité nécessite la mise en œuvre des précautions standard comme le port de masque ou l’isolement.

Ce qu’apporte l’article

Les recommandations vaccinales vis-à-vis de la coqueluche étaient mal connues des professionnels de santé, y compris des médecins du travail.
Les précautions standard n’étaient pas systématiquement appliquées dans les maternités du Nord Pas-de-Calais.
Seules quelques unes des maternités enquêtées disposaient de procédures de gestion des cas de coqueluche.
Une information des personnels soignants et des médecins du travail doit être organisée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 40 - N° 1P1

P. e9-e16 - janvier 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Precocious hypothyroidism mechanisms after radioiodine treatment in Graves’ disease
  • Emmanuelle Proust-Lemoine, Michèle d’Herbomez, Xavier Marchandise, Jean-Louis Wémeau
| Article suivant Article suivant
  • Modifications physiologiques de la peau au cours de la grossesse
  • Aida Zerouali, Inès Zaraa, Sondes Trojjet, Dalenda El Euch, Mohamed Iadh Azeiez, Mourad Mokni, Faouzia Zouari, Amel Ben Osman

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.