Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Routine use of coronary computed tomography as initial diagnostic test for angina pectoris - 31/01/11

Doi : 10.1016/j.acvd.2010.11.007 
Édouard Cheneau , Bruno Vahdat, Laurent Bernard, Annamaria Molon, Dimitri Panagides
Centre de cardiologie interventionnelle, clinique Bouchard, 77, rue du docteur-Escat, 13006 Marseille, France 

Corresponding author. Fax: +33 4 91 15 90 38.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Coronary computed tomography (CCT) detects coronary obstruction with high sensitivity and might be useful for diagnosis of angina pectoris.

Aim

In this pilot study, we sought to prospectively evaluate the performance of CCT as initial work up and determine the significance of this strategy according to the pretest likelihood of having coronary artery disease (CAD).

Methods

One hundred and eighty patients with chest discomfort and suspected angina were prospectively referred for CCT with a 64-slice CT scan. Invasive coronary angiography (ICA) was performed on the basis of CCT findings (stenosis>50%). Patients were classified into tertiles according to estimated pretest probability of obstructive CAD using the Duke Clinical Score (low, intermediate and high). Strategy failure was defined as unnecessary ICA or major adverse cardiac event (MACE) within 6 months in patients without significant stenosis by CCT.

Results

Pretest probability for CAD was 53±29%. Significant stenosis was detected by CCT in 51 patients; 47 (26%) underwent ICA. Sixteen strategy failures were reported: 15 patients (10%) were referred for ICA that did not confirm significant coronary stenosis and one MACE occurred in a patient without significant stenosis by CCT. Strategy failures were 8% in low-probability, 1.7% in intermediate-probability and 15% in high-probability patients (P=0.03).

Conclusions

CCT as an initial step for angina diagnosis is most effective in patients with an intermediate probability of CAD. In patients with low or high likelihood, it is associated with a high rate of unnecessary ICA but not with adverse events.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

État des lieux

Le coroscanner détecte les obstructions coronaires avec une grande sensibilité et pourrait être utile au diagnostic le l’angor stable.

Objectifs

Dans cette étude pilote, nous avons prospectivement évalué la performance du coroscanner comme examen initial et déterminé la pertinence de cette stratégie en fonction de la probabilité de la maladie coronaire.

Méthodes

Cent quatre-vingt patients avec douleur thoracique suspecte d’angor ont été évalués par coroscanner multicoupes. Une coronarographie n’était indiquée que sur la base du coroscanner (sténose>50 %). Les patients ont été classés en fonction de leur probabilité initiale de maladie coronaire en utilisant le score de Duke (faible, intermédiaire, élevé). Un échec de la stratégie était défini comme réaliser une coronarographie blanche (absence de sténose significative) ou la présence d’un événement cardiaque à six mois chez les patients à coroscanner normal.

Résultats

La probabilité initiale de maladie coronaire était de 53±29 %. Une sténose significative a été détectée par scanner chez 51 patients et 47 (26 %) ont été coronarographiés. Quinze patients (10 %) ont eu une coronarographie blanche et un patient est décédé alors qu’il n’avait pas de sténose au coroscanner. Les échecs de la stratégie étaient de 8, 1,7 et 17 % dans les groupes respectifs de probabilité de maladie coronaire faible, intermédiaire et élevée (p=0,015).

Conclusions

Le coroscanner comme étape initiale du diagnostic de l’angor stable est plus pertinent chez les patients à risque intermédiaire de maladie coronaire. Chez les autres patients, une telle stratégie est associée à un taux élevé de coronarographie blanche.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Angina, Coronary disease, Diagnosis, Tomography

Mots clés : Angor, Maladie coronaire, Diagnostic, Scanner

Abbreviations : CAD, CCT, CI, ECG, ICA, MACE


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 104 - N° 1

P. 29-34 - janvier 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Therapeutic effects of continuous infusion of brain natriuretic peptides on postmyocardial infarction ventricular remodelling in rats
  • Yesheng Pan, Wei Zhu, Jian Ma, Ping Xin, Beibei Han, Yaping He, Yanpeng Wang, Tianqing Peng, Meng Wei
| Article suivant Article suivant
  • Is early surgery beneficial in infective endocarditis? A systematic review
  • François Delahaye

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.