Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Is early surgery beneficial in infective endocarditis? A systematic review - 31/01/11

Doi : 10.1016/j.acvd.2010.11.003 
François Delahaye
Hospices civils de Lyon and Claude-Bernard Lyon-I University, Lyon, France 

Corresponding author. Hôpital Louis-Pradel, 28, avenue du Doyen-Lepine, 69677 Bron cedex, France. Fax: +33 4 72 35 70 86.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

We do not know whether surgery during the active phase of infective endocarditis improves prognosis, as no randomized trial data exist. Several observational studies published recently have examined the influence of surgery on prognosis by performing a propensity score analysis. The aim of the present paper is to review these studies, in order to determine whether or not early surgery decreases mortality in adult patients with infective endocarditis. Among nine published studies, 4199 patients were included overall. The rate of surgery during the active phase of infective endocarditis ranged from 23 to 53%. Surgery was significantly beneficial in six studies (adjusted hazard ratios or odds ratios ranging from 0.27 to 0.47), neutral in two studies and without benefit in one study (hazard ratio 1.9; 95% confidence interval 1.1–3.2). Conflicting results appear to be related to differences in statistical methods. When using appropriate models, surgery is significantly associated with reduced long-term mortality. Results from these observational studies suggest that current surgical practices in infective endocarditis are beneficial in terms of long-term survival. However, we cannot conclude that surgery is beneficial and must be performed in all patients with infective endocarditis. Surgery was associated with a favourable outcome in those patients in whom infective endocarditis presentation and patient characteristics led the physicians to perform surgery. Patients who seem to benefit most from surgery are those who fulfil management guidelines (embolic event, heart failure and/or intracardiac abscess).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Nous ne savons pas si l’intervention chirurgicale pendant la phase active d’une endocardite infectieuse (EI) en améliore le pronostic car il n’existe pas d’essai randomisé. Plusieurs études d’observation ont été publiées récemment, qui ont examiné l’influence de la chirurgie sur le pronostic de l’EI grâce à des analyses utilisant le score de propension. Le but de cet article est de passer ces études en revue, afin de conclure quant à la diminution, ou non, de la mortalité grâce à l’intervention chirurgicale chez des sujets adultes victimes d’EI. Neuf études ont été publiées, au total 4199 patients ont été inclus. Le taux d’intervention chirurgicale pendant la phase active d’EI allait de 23 à 53 %. La chirurgie était significativement bénéfique dans six études (odds ratios ou hazard ratios entre 0,27 et 0,47), sans effet dans deux études, et significativement non bénéfique dans une étude (hazard ratio 1,9 ; intervalle de confiance à 95 % 1,1–3,2). Ces résultats discordants semblent être liés à des différences de méthodes statistiques. Lorsque des modèles appropriés sont utilisés, la chirurgie est significativement associée à une réduction de la mortalité à long terme. Les résultats de ces études d’observation suggèrent que les pratiques chirurgicales actuelles dans l’EI sont bénéfiques en termes de survie à long terme. Cependant, nous ne pouvons pas conclure que la chirurgie est bénéfique, et doit être réalisée, chez tous les patients avec EI. La chirurgie est associée à une issue favorable chez les patients chez lesquels leurs caractéristiques et la présentation de l’EI incitaient les médecins à réaliser l’intervention chirurgicale. Les patients qui semblent bénéficier le plus de la chirurgie sont ceux qui correspondent aux recommandations d’intervention chirurgicale (embolie, insuffisance cardiaque, abcès intracardiaque).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Infective endocarditis, Propensity score, Surgery

Mots-clés : Chirurgie, Endocardite infectieuse, Score de propension

Abbreviations : AEPEI, ARR, CHF, CI, HR, ICE, IE, NVE, OR, PVE


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 104 - N° 1

P. 35-44 - janvier 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Routine use of coronary computed tomography as initial diagnostic test for angina pectoris
  • Édouard Cheneau, Bruno Vahdat, Laurent Bernard, Annamaria Molon, Dimitri Panagides
| Article suivant Article suivant
  • Three-dimensional echocardiography in congenital heart disease
  • John M. Simpson, Owen Miller

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.