Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Maladie de Gaucher de type 1 : difficultés pour la transition enfants-adultes - 03/02/11

Doi : 10.1016/j.arcped.2010.11.013 
N. Buchbinder a, , M. Berger b, A. Robert c, J.-P. Vannier a
a Service d’hématologie, oncologie et immunologie pédiatriques, CHU Charles-Nicolle, 1, rue de Germont, 76000 Rouen, France 
b Service d’hématologie biologique et immunologie, CHU de Clermont-Ferrand, hôpital Gabriel-Montpied, 58, rue Montalembert, 63003 Clermont-Ferrand, France 
c Service d’hématologie et oncologie pédiatrique, hôpital des enfants, 330, avenue de Grande-Bretagne, 31059 Toulouse, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La maladie de Gaucher, qui est la plus fréquente des maladies de surcharge lysosomale, se manifeste par un hypersplénisme parfois majeur et par d’importantes lésions osseuses et articulaires. Ces lésions, qui sont d’installation progressive, peuvent devenir irréversibles en l’absence de traitement, entraînant une grande altération de la qualité de vie des patients. Depuis près de 20 ans, un traitement enzymatique substitutif a permis une réelle amélioration de l’histoire naturelle de cette maladie. Celle-ci est obtenue au prix d’un suivi rigoureux, et du respect des indications du traitement enzymatique, permettant de l’initier avant l’installation des lésions irréversibles. Une fois instauré, ce traitement doit être poursuivi sans interruption. Dans l’histoire d’un patient atteint de maladie de Gaucher, la transition entre les équipes de pédiatrie et de médecine d’adultes représente un moment de fragilité. Nous rapportons 3 observations de patients ayant été perdus de vue au moment de cette transition et qui ont connu une nette aggravation de leur maladie au cours de cette période.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Gaucher disease is the most frequent lysosomal storage disease. It is a progressive chronic disease that can lead to substantial bone and joint damage and hematological cytopenias. This progressive disease severely worsens the patients’ quality of life. Over the past 20 years, enzymatic treatment has considerably improved both symptoms and quality of life. Yet, bone and joint damage may be irreversible. This emphasizes the importance of rigorous follow-up so as to begin uninterrupted treatment before lesion onset. The transition from pediatric to adult care is a major concern for chronic patients. This step is often associated with follow-up problems and may lead to disease worsening. We present three cases of patients who were lost to follow-up during the transition phase. For all 3 patients, the disease notably worsened because follow-up was interrupted during this period.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 18 - N° 2

P. 165-169 - février 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Lésions cutanées nécrotiques liées au Cowpox virus inoculé par des rats de compagnie
  • J. Mancaux, C. Vervel, N. Bachour, Y. Domart, J.-P. Emond
| Article suivant Article suivant
  • Hémothorax et maladie exostosante multiple héréditaire chez un enfant de 9 ans
  • M. Oudyi, M. David, B. Blondel, E. Bosdure, G. Gorincour, F. Launay, J.-C. Dubus

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.