Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Anorexie mentale et fonctionnements limite. Traitement diversifié de la perte et du conflit œdipien à l’adolescence - 09/02/11

Doi : 10.1016/j.evopsy.2010.11.008 
Sarah Vibert a, , Aline Cohen de Lara b
a Maître de conférences en psychologie clinique, laboratoire de psychologie clinique et de psychopathologie (LPCP EA 4056), université Paris Descartes (Paris-5), institut de psychologie, 71, avenue Édouard-Vaillant, 92774 Boulogne-Billancourt cedex, France 
b Psychologue clinicienne, département de psychiatrie de l’adolescent et du jeune adulte, département de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, institut mutualiste Montsouris, université Paris Descartes, 75014 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L’anorexie mentale, pathologie survenant à l’adolescence et de nette prévalence féminine, reste encore aujourd’hui l’objet de nombreux questionnements psychopathologiques. Si son association fréquente aux fonctionnements limites liée à la prégnance de l’angoisse de perte d’objet relègue souvent à l’arrière plan celle du conflit œdipien, force est de constater que c’est pourtant la sexualité génitale, plus particulièrement féminine, qui semble impliquée dans l’avènement de ces symptômes à l’adolescence. Dans le cadre de cet article, nous proposons de nous intéresser au féminin chez les jeunes filles anorexiques, sous l’angle de leur traitement psychique de l’Œdipe et de son retentissement narcissique. À la faveur du repérage dans le cadre d’une recherche de deux types de fonctionnements limite associés de façon privilégiée aux symptômes anorexiques, nous tenterons de montrer en quoi la problématique des limites marquée par un défaut de différenciation moi/objet, dedans/dehors, intérieur/extérieur impacte le traitement de la différence des sexes et du conflit œdipien dans des modalités variées selon la facture tantôt inhibée ou labile des défenses. L’objectif est de dégager, à partir de la clinique projective (Rorschach et TAT), des problématiques et des aménagements défensifs communs, mais aussi singuliers, susceptibles d’éclairer la signification des symptômes et ainsi d’améliorer les modalités de prise en charge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Anorexia nervosa, a pathology appearing at adolescence with a clear prevalence in women, remains the object of numerous questions in psychopathology today. Although its frequent association with borderline functioning and its link to the strong presence of object loss anxiety tends to put the Oedipal conflict into the background, it is nonetheless clear that genital sexuality, and more particularly feminine sexuality seems to be implicated in the appearance of these symptoms at adolescence. In the framework of this article, we propose to consider the Feminine in young anorexic girls from the angle of the psychic treatment of the Oedipal conflict and its narcissistic repercussions. By establishing a setting point in the framework of research concerning two types of borderline functioning associated quite often with anorexic symptoms, we will attempt to show how the problem of limits, marked by a faulty differentiation between self and object, inside and outside, interior and exterior, affects the treatment of the difference between the sexes and the Oedipal conflict in its various modalities, with defenses which are more of the inhibited or the labile type. The aim is to bring out, using clinical, projective material (Rorschach and TAT), the problem configurations and the common defensive adjustments in both cases, but also the singular ones, susceptible to shed light on the meaning of the symptoms and thus to improve the methods of treatment which can be proposed.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anorexie mentale, Identification, Mélancolie, Narcissisme, Masochisme, Féminité, Rorschach, TAT, Test projectif, État limite, Recherche clinique, Fille

Keywords : Anorexia, Identifications, Melancholia, Narcissism, Masochism, Feminity, Rorschach, TAT, Projective test, Borderline, Clinical Study, Girl


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 76 - N° 1

P. 55-74 - janvier 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Lorsque l’enfant surdoué est une fille. Spécificités du féminin à la lueur du bilan psychologique
  • Caroline Goldman
| Article suivant Article suivant
  • Les scarifications comme après-coup du féminin. Les vicissitudes d’un masochisme bien mal tempéré
  • Manuella De Luca

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.