Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les complications oculaires au cours de l’infection par le VIH : expérience du pôle d’excellence Nord du Maroc - 16/02/11

Doi : 10.1016/j.jfo.2010.10.019 
L. Lamzaf , W. Ammouri, O. Berbich, Z. Tazi Mezalek, M. Adnaoui, M. Aouni, H. Harmouche
Rabat Institut, service de médecine interne, CHU Ibn Sina Rabat, rue Lamfadel-Cherkaoui, BP 6527, Rabat, Maroc 

Auteur correspondant. Lamzaf Laila, Imm 53, app9, rue zellaka, Agdal, Rabat, Maroc.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Au cours de l’infection à VIH, des manifestations oculaires graves peuvent se voir au stade d’immunodépression sévère. Le but de ce travail est d’étudier le profil des complications oculaires du VIH/sida au Maroc.

Matériel et méthodes

Une étude rétrospective réalisée au service de médecine interne du CHU de Rabat entre 1998 et 2008. Tous les patients VIH positifs ont été inclus dans l’étude. Ils ont tous bénéficié d’un examen ophtalmologique complet.

Résultats

Sur 115 examens ophtalmologiques réalisés, 28 étaient pathologiques. Vingt-sept patients avait une infection VIH au stade C et un patient était au stade A de la classification CDC Atlanta. Les atteintes ophtalmologiques objectivées étaient : 21 cas d’anomalies oculaires directement liées au VIH (micro-angiopathies [nodules cotonneux, micro-anévrysmes, microhémorragies]), quatre cas de rétinite à cytomégalovirus (CMV), un cas de choriorétinite toxoplasmique, et un cas d’association d’une rétinite à CMV et choriorétinite toxoplasmique, deux cas d’infection à cryptococcus neoformans, deux cas de rétinite à virus varicelle-zona (VZV), un cas de sarcome de kaposi (SK) conjonctival. Le taux moyen des CD4 était de 86±91/mm3. Vingt-six patients avaient un taux de CD4 inférieur à 200/mm3. L’évolution était favorable dans 85 % des cas, avec trois cas de cécité : une bilatérale dans un cas de rétinite à VZV, et deux unilatérales dans deux cas de rétinite à CMV et choriorétinite toxoplasmique.

Conclusion

L’infection à CMV constitue la principale infection oculaire opportuniste dans notre série et la plus grave. Cependant, grâce à la prise en charge précoce des patients et l’avènement du traitement antirétroviral (ART), le pronostic des atteintes oculaires au cours de l’infection à VIH est devenu meilleur.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

HIV infection is associated with a wide variety of ophthalmic manifestations. The objective of this study was to identify the ocular complications of HIV/AIDS in Morocco.

Material and methods

A retrospective study conducted in the internal medicine department of the Rabat Teaching Hospital between 1998 and 2008. All HIV-positive patients were retained for the study. Each patient had an exhaustive ocular examination.

Results

Of 115 ophthalmologic examinations, 28 were abnormal. Twenty-seven patients had stage C HIV infection and one patient was in stage A. The ocular manifestations were: 21 cases of ocular HIV-related anomalies (microangiopathies), four cases of cytomegalovirus (CMV) retinitis, one case of toxoplasmosis chorioretinitis, one case of CMV retinitis associated with toxoplasmosis chorioretinitis, two cases of Cryptococcus neoformans infection, two cases of varicella-zoster virus (VZV) retinitis, and one case of conjunctival Kaposi sarcoma. The CD4 count average was of 86±91/mm3. Twenty-six patients had a CD4 count lower than 200/mm3. Progression was favorable in 85 % of the cases, with three cases of blindness: bilateral in a case of VZV retinitis and unilateral in two cases of CMV retinitis and toxoplasmosis chorioretinitis.

Conclusion

CMV infection is the main ocular opportunistic infection in our series. However, Highly Active Antiretroviral Treatment (HAART) may be the cause for the decline in the prevalence of ocular diseases and visual impairment in HIV/AIDS.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : VIH, Rétinite, Cytomégalovirus, Infection opportuniste

Keywords : HIV, Cytomegalovirus, Retinitis, Opportunistic infection


Plan


 Travail présenté au congrès national de médecine interne à Rabat 2008.


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 2

P. 75-82 - février 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial Board
| Article suivant Article suivant
  • SPA-2 : sémiologie du phénotype de la dégénérescence maculaire liée à l’âge : forme atrophique
  • R. Tahiri Joutei Hassani, V. Le Tien, F. Canoui-Poitrine, K. Atmani, G. Querques, M. Sterkers, N. Massamba, G. Coscas, G. Soubrane, S. Bastuji-Garin, E.H. Souied

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.