Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SPA-2 : sémiologie du phénotype de la dégénérescence maculaire liée à l’âge : forme atrophique - 16/02/11

Doi : 10.1016/j.jfo.2010.10.017 
R. Tahiri Joutei Hassani a, V. Le Tien a, F. Canoui-Poitrine b, c, K. Atmani a, G. Querques a, M. Sterkers a, N. Massamba a, G. Coscas a, G. Soubrane a, S. Bastuji-Garin b, c, E.H. Souied a,
a Service d’ophtalmologie, centre hospitalier intercommunal de Créteil, 40, avenue de Verdun, 94010 Créteil cedex, France 
b Pôle de recherche clinique et santé publique, centre hospitalier universitaire Henri-Mondor, AP–HP, 94000 Créteil, France 
c UPEC, HC EA 4393, 94000 Créteil, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La détermination de sous-groupes homogènes de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est nécessaire pour les études cliniques ou génétiques, l’élaboration d’une classification simple, reproductible et la plus discriminante possible est ainsi indispensable. La deuxième partie de notre étude (SPA-2) porte sur le phénotypage de la DMLA atrophique et se base sur les photographies couleur du fond d’œil, les clichés monochromatiques, l’autofluorescence, l’angiographie à la fluorescéine, l’angiographie à l’indocyanine et l’OCT Spectral-Domain.

Patients et méthodes

Dix items portant sur l’atrophie ont été sélectionnés à partir de la littérature et la pratique clinique. Vingt yeux de 20 patients atteints de DMLA atrophique ont été inclus. Pour chaque patient, la grille a été remplie par cinq observateurs indépendants et un expert. Le coefficient Kappa a été calculé pour chaque item.

Résultats

L’accord le plus pertinent entre observateurs est retrouvé pour l’item « présence d’atrophie » (Kappa=1). La plus mauvaise concordance concerne l’item « taille de l’atrophie » (Kappa=−0,0286±0,0769 à 0,1813±0,0835).

Conclusion

La classification de la DMLA atrophique est complexe et actuellement peu consensuelle, d’où la nécessité d’une grille discriminante et reproductible. Dans ce sens, l’évaluation de notre grille portant sur la DMLA atrophique montre un accord satisfaisant entre observateurs pour la plupart des items, quelques modifications ont été proposées afin de la rendre encore plus discriminante et reproductible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

The determination of homogeneous subgroups of age-related macular degeneration (AMD) is necessary for clinical and genetic studies; therefore, the development of a simple, reproducible, and discriminating classification is essential. In this second part of our study (SPA-2), we evaluated a selected list of items for atrophic AMD based on color photographs of fundus, red-free frames, autofluorescence, fluorescein angiography, indocyanine angiography, and Spectral-Domain OCT.

Methods

Ten items for atrophy were chosen from the literature and clinical experience. Twenty eyes of 20 patients with atrophic AMD were included. For each patient, the grid was completed by five independent, experienced readers from our reading center and by an expert. The Kappa coefficient was calculated for each item.

Results

The greatest agreement between observers was found for the item “presence of atrophy” (Kappa=1). The worst concordance was recorded for the item “size of atrophy” (Kappa=−0.0286±0.0769 to 0.1813±0.0835).

Conclusion

The classification of atrophic AMD is complex and currently not very consensual, hence the need for a discriminant and reproducible classification grid. The evaluation of our grid for atrophic AMD shows satisfactory agreement between observers for the majority of the items. Some modifications are proposed to make it more discriminant and reproducible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dégénérescence maculaire liée à l’âge, Atrophie, Classification

Keywords : Age-related macular degeneration, Atrophy, Classification


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 2

P. 83-90 - février 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les complications oculaires au cours de l’infection par le VIH : expérience du pôle d’excellence Nord du Maroc
  • L. Lamzaf, W. Ammouri, O. Berbich, Z. Tazi Mezalek, M. Adnaoui, M. Aouni, H. Harmouche
| Article suivant Article suivant
  • Hidrocystome apocrine géant du canthus interne
  • A. Laktaoui, M. Kriet, Y. Bouia, S. Louaya, I. Zrara, A. Fiqhi, R. Zerrouk, T. Nassim Sabah, M. Lakouichmi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.