Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Détection des disproportions fœtopelviennes par réalité virtuelle : étude de faisabilité à propos de trois cas - 17/02/11

Doi : 10.1016/j.jradio.2009.05.001 
O. Ami a, b, c, d, P. Chabrot b, K. Jardon a, D. Rocas a, V. Delmas c, L. Boyer b, G. Mage a,
a Service de gynécologie-obstétrique et médecine de la reproduction, pôle de gynécologie-obstétrique, polyclinique Hôtel-Dieu, CHU de Clermont-Ferrand, université d’Auvergne-Clermont 1, boulevard Léon-Malfreyt, 63058 Clermont-Ferrand cedex 1, France 
b ERIM EA 3295, UFR médecine, service de radiologie B, CHU Clermont-Ferrand, université d’Auvergne-Clermont 1, 63000 Clermont-Ferrand, France 
c Unité de recherche en développement, imagerie et anatomie, Urdia EA 4465, UFR biomédicale des Saints-Pères, université Paris Descartes, 75006 Paris, France 
d Service de gynécologie-obstétrique, université Paris Sud, hôpital Antoine-Béclère, AP–HP, 92140 Clamart, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La réussite de naissances par les voies naturelles après une épreuve du travail nous prouve tous les jours qu’un bassin jugé trop petit, ou un fœtus estimé trop gros, n’empêche pas forcément un accouchement eutocique. Nous présentons un modèle informatique de détection des disproportions fœtopelviennes par reconstruction tridimensionnelle vectorielle de la tête fœtale et du bassin osseux maternel avec simulation du passage céphalique dans la filière pelvienne et détection de collision. Trois simulations d’accouchement ont été réalisées à partir de pelvimétries par IRM chez deux patientes, l’une présentant un bassin généralement rétréci et l’autre présentant un fœtus macrosome. Le fœtus de chaque patiente était de taille adaptée à leur bassin d’après la simulation, mais la simulation du passage du fœtus macrosome dans le bassin rétréci a conclu à une impossibilité mécanique. Une évaluation de cet outil prometteur sur de plus larges séries de patientes reste nécessaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Routine daily practice shows that successful vaginal delivery for women with suspected narrow pelvis or large fetus remains possible. We present a computer software for the detection of fetopelvic disproportion based on 3D vectorial reconstructions of the fetal head and maternal pelvis with simulation of head passage through the pelvis for collision detection. Three delivery simulations were generated from MR pelvimetry data in two patients, one with narrow pelvis and the other with macrosomic fetus. Based on the simulation, fetus size in both cases was appropriate for the pelvic size, but delivery simulation for the macrosomic fetus concluded that vaginal delivery was mechanically impossible. Further evaluation of this promising software on a larger patient population is necessary.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Disproportion céphalopelvienne, Pelvimétrie, Parturition, Simulation ordinateur, Technique d’imagerie par résonance magnétique nucléaire

Keywords : Cephalopelvic disproportion, Pelvimetry, Delivery, Computer simulation, MRI


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS and Éditions françaises de radiologie. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 92 - N° 1

P. 40-45 - janvier 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparaison de l’irradiation en scanner et tomosynthèse du poignet
  • A. Noël, M.A. Ottenin, C. Germain, M. Soler, N. Vilani, O. Grosprêtre, A. Blum
| Article suivant Article suivant
  • Angiosarcome pulmonaire primitif : aspect tomodensitométrique et anatomopathologique
  • C. Hugo, M. Lederlin, H. Bégueret, O. Guisset, O. Corneloup, F. Laurent

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.