Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Luxations traumatiques de hanche : luxations pures et fractures de tête fémorale - 01/01/04

[14-077-A-10]
G. Burdin : (Interne des Hôpitaux)
C. Hulet : (Professeur des Universités) 
S. Slimani : (Interne des Hôpitaux)
Département d'Orthopédie, centre hospitalier universitaire de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14033  Caen cedex France
H. Coudane : (Professeur des Universités)
Atol, Hôpital central, 29, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 54035  Nancy cedex France
C. Vielpeau : (Professeur des Universités)
Département d'Orthopédie, centre hospitalier universitaire de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14033  Caen cedex France

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 15
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La luxation traumatique de hanche est le déplacement permanent de la tête fémorale en dehors de la cavité acétabulaire. Elle peut être pure ou associée à une fracture de la tête fémorale. C'est une lésion grave. Elle est la conséquence d'un traumatisme violent avec souvent des lésions associées qu'il faut rechercher. Le diagnostic est clinique le plus souvent. Une radiographie du bassin de face est nécessaire et obligatoire devant tout polytraumatisme pour confirmer le diagnostic, préciser la forme clinique et rechercher un fragment de tête fémorale dans l'articulation. C'est une urgence thérapeutique qui nécessite une réduction de la luxation pure sous anesthésie dans de bonnes conditions. Les fractures de la tête fémorale sont aussi une urgence, mais l'attitude est plus débattue. Deux principes demeurent importants : la réduction de la luxation sans manoeuvre de force, la conservation et le repositionnement chirurgical du fragment de tête quand il est déplacé après la réduction. Les complications ne sont pas négligeables, dominées par le risque d'arthrose et de nécrose post-traumatique.



Mots-clés : Luxation de hanche, Fracture tête fémorale, Ostéonécrose et coxarthrose

Plan



© 2004  Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Fracture de l'extrémité supérieure du fémur chez l'enfant
  • Hugo De Boeck, Thierry Scheerlinck
| Article suivant Article suivant
  • Fracture de la diaphyse fémorale de l'adulte
  • F. Bonnomet, P. Clavert, J.-M. Cognet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.