Médecine

Paramédical

Autres domaines


Utilisation du citrate de clomifène en médecine de ville dans la région Midi-Pyrénées : qualité du bilan explorant la stérilité, de la prescription et de la surveillance du traitement - 01/01/04

Doi : 10.1016/j.gyobfe.2004.09.006 
V. Bigouroux , H. Roussel, A. Souche, R. Bourrel, V. Sciortino
Direction régionale du service médical de Midi-Pyrénées (DRSM), CNAMTS, 2, rue Georges-Vivent, 31082 Toulouse cedex, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif. - Évaluer par rapport aux recommandations de l'Agence nationale pour le développement et l'évaluation médicale (1996) et de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (2003), la qualité du bilan d'infertilité, la prescription et la surveillance des traitements par citrate de clomifène.

Patientes et méthodes. - Étude rétrospective des patientes, âgées de 16 à 50 ans, ayant eu un remboursement de citrate de clomifène entre le 1er avril et le 30 juin 2002. Après réalisation d'un échantillon aléatoire stratifié sur l'âge, les actes et les prescriptions disponibles dans la base de remboursement de l'Assurance Maladie ont été identifiés. Les patientes interrogées par les médecins-conseils ont validé et précisé leur prise en charge.

Résultats. - Parmi les 283 femmes incluses, 30 % avaient eu un dosage hormonal de base (FSH, LH, estradiol), 50 % une hystérosalpingographie, 35 % un test de Hühner et 68 % une échographie. 60 % des conjoints avaient eu un spermogramme. 1,5 % des femmes avaient bénéficié de la totalité des examens préconisés avant instauration du traitement. 7 % n'avaient eu aucun examen. Le taux de réalisation de ces examens était comparable chez les patientes avant et après 35 ans. 77 % des traitements ont été instaurés après une attente de conception d'au moins un an. Hormis l'examen clinique, 69 % des femmes avaient eu une surveillance au cours du traitement, autre que clinique.

Discussion et conclusion. - La prescription de citrate de clomifène se fait trop souvent sans constat probant d'infertilité et sans bilan étiologique complet. Cette mauvaise utilisation peut être la cause de perte de chances de conception et de complications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective. - Evaluate the compliance to the national guidelines from ANDEM (1996) and AFSSAPS (2003) concerning the diagnosis of infertility, the prescription of clomiphene and the monitoring of these treatments.

Patiests and methods. - Retrospective study of female patients from 16 to 50 y.o. having benefited from reimbursement of clomiphene citrate treatment between 1st April 2002 and 30th June 2002. After random sampling stratified on age, data on diagnosis procedures and treatments were extracted from the Social Security reimbursement database. These data were validated and completed by patients' interviews.

Results. - A total of 283 women were included. 30% were subject to the basic hormonal tests (FSH, LH, estradiol). The proportion of patients explored by hysterosalpingogram, post-coital test and echography were respectively 50%, 35% and 68%. A semen analysis was found in 60% of the partners. The complete set of recommended tests before start of treatment was realised in 1.5% of women. In 7% of cases, women were treated without prior exploration. The proportion of tests performed was comparable below and above the age of 35. 77% of treatments were initiated after at least one year of waiting for a spontaneaous conception. 69% of women were monitored during treatment by other methods than clinical follow-up.

Conclusion. - Prescription of clomifene citrate is too frequently realised without compliance to guidelines applicable to infertility investigations and therefore without persuasive diagnosis. These practices can lead to loss of childbearing opportunities and complications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Stérilité féminine, Stimulation ovarienne, Clomifène, Garantie qualité soins, Recommandations, Évaluation

Keywords : Female infertility, Ovarian induciton, Clomiphene, Quality assurance health care, Guidelines, Evaluation


Plan


© 2004  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 11

P. 954-960 - novembre 2004 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.