Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Place des tests à l’interféron (IGRAs) dans le dépistage de la tuberculose latente (TBL) avant prescription d’agents anti-TNF : le point - 08/03/11

Doi : 10.1016/j.rhum.2010.09.005 
Huguette Lioté a, , b , Frédéric Lioté c, d, e
a Service de pneumologie et réanimation respiratoire, centre de compétence « maladies rares pulmonaires », hôpital Tenon, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 4, rue de la Chine, 75970 Paris cedex 20, France 
b Département de santé publique, hôpital Tenon, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 4, rue de la Chine, 75970 Paris cedex 20, France 
c Fédération de rhumatologie, pôle appareil locomoteur, centre Viggo-Petersen, hôpital Lariboisière (AP–HP), 2, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris, France 
d UFR de médecine, université Paris Diderot, 10, avenue de Verdun, 75010 Paris, France 
e Inserm-UMR-S606, institut Claude-Bernard, PRES Sorbonne Paris–Cité, 2, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La prescription d’agents anti-TNF s’est accompagnée de l’émergence de tuberculoses (TB) graves, extrapulmonaires, disséminées et fatales une fois sur dix. Le risque inhérent à cette biothérapie a été précisément chiffré à 4. Les sujets les plus à risque sont les patients ayant fait une primo-infection non ou mal traitée (TB latente), ayant eu un contage récent ou provenant (ou ayant séjourné) dans une zone de forte endémie. Aussi, les agences de veille sanitaire à travers le monde ont édicté des recommandations visant à dépister et à traiter les TB latentes avant la mise en route des agents anti-TNF. Ces recommandations ont fait la preuve de leur efficacité en ramenant l’incidence de TB sous anti-TNF au taux antérieur à leur prescription. Cependant, elles ne sont pas optimales. Les recommandations de dépistage de TB latentes reposent en partie sur les tests tuberculiniques. Or, ces tests peuvent être faussement positifs en cas de vaccination par le BCG conduisant à une sur prescription de prophylaxie exposant à un risque hépatique. Ils peuvent aussi être faussement négatifs chez les sujets immunodéprimés conduisant alors à une sous prescription de prophylaxie. La question de la substitution des IDR par les tests de relargage d’INF-γ a été posée. Ces derniers sont plus sensibles et plus spécifiques que l’IDR dans la TB maladie mais on ignore encore leur fiabilité pour le dépistage des TB latentes du fait de l’absence de critère diagnostique de certitude dans cette affection. Leur interprétation est encore compliquée par l’anergie possible des patients porteurs de maladie systémique sous immunosuppresseurs. En attendant de nouvelles données, la sagesse est de ne prescrire ces tests que si leur résultat positif ou négatif, jugé au cas par cas, apporte une aide à la décision de prophylaxie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Tuberculose, Agents anti-TNF, Dépistage, Tests tuberculiniques, Tests à l’interféron gamma


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais sa référence anglaise dans le même volume de Joint Bone Spine.


© 2010  Société Française de Rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 78 - N° 2

P. 116-121 - mars 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les microARN : de nouveaux acteurs de la polyarthrite rhumatoïde
  • Isabelle Duroux-Richard, Jessy Presumey, Gabriel Courties, Steffen Gay, Jan Gordeladze, Christian Jorgensen, Diego Kyburz, Florence Apparailly
| Article suivant Article suivant
  • Stratégie diagnostique devant la découverte d’une hypogammaglobulinemie en rhumatologie
  • Maxime Samson, Sylvain Audia, Daniela Lakomy, Bernard Bonnotte, Christian Tavernier, Paul Ornetti

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.