Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Revue de littérature : la rupture du ligament croisé antérieur : particularités féminines - 21/03/11

Doi : 10.1016/j.jts.2011.01.008 
N. Lefevre a, , b , Y. Bohu a, S. Cascua c, S. Herman a, b
a Clinique du sport Paris-5, 36, boulevard Saint-Marcel, 75005 Paris, France 
b Institut Nollet, 23, rue Brochant, 75017 Paris, France 
c Section féminine du PSG, 7, avenue du Président-Kennedy, 78100 Saint-Germain en Laye, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les femmes pratiquant des sports de pivot ont un risque de lésion du ligament croisé antérieur (LCA) de quatre à sept fois plus grand que les hommes, au même niveau sportif. La plupart des lésions du LCA chez les athlètes féminines se produisent au cours d’un accident de pivot sans contact, généralement pendant la décélération, un pivotement (changement de direction) ou une réception de saut. Une revue de la littérature détaillée met en évidence des facteurs extrinsèques et des facteurs intrinsèques. Les facteurs extrinsèques sont la compétition, la surface des terrains, l’équipement et la préparation physique. Les facteurs intrinsèques sont d’ordre anatomique : hyperlaxité, anatomie de l’échancrure, pente tibiale postérieure ; biomécanique : cinématique et cinétique du genou ; neuromusculaire et surtout hormonal. (œstrogène, relaxine, progestérone, testostérone). En effet, les femmes sont significativement plus à risque de lésion du LCA au cours de la période préovulatoire du cycle menstruel. La connaissance de tous ces facteurs devrait permettre de faire une prévention spécifique afin de diminuer le risque de rupture du LCA chez la femme.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

We know that female athletes practicing pivoting sports have a higher risk of anterior cruciate ligament (ACL) injury compared to male. Many series confirm that the risk is four to seven times higher among female athletes at the same sporting level. Furthermore, most ACL injuries in female athletes occur during a noncontact episode, typically during deceleration, lateral pivoting or landing. A literature review confirms the higher incidence of ACL injuries among women in the pivot sports with or without contact. This sex difference can be explained by external and internal risk factors. The external risk factors are competition in games versus training, footwear and playing surfaces, protective equipment and physical preparation. The internal risk factors are anatomical risk factors: anatomy of the notch, posterior tibial slope, hyperlaxity, biomechanical factors: kinematics and kinetics of the knee, neuromuscular risk factors and hormonal risk factors. Indeed, the hormonal factors (estrogen, relaxin, progesterone and testosterone) seem to be responsible, especially during the ovulatory phase of the menstrual cycle. This study confirms that female athletes have a higher risk of ACL injuries compared to male athletes. A better knowledge of the external and internal risk factors, such as the injury mechanism and the hormonal factors may help in the future prevent these injuries.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ligament croisé antérieur (LCA), Sex-ratio, Facteurs de risques, Femme, Hormones

Keywords : Anterior cruciate ligament (ACL) injury, Gender differences, Anatomical factors, Biomechanical factors, Neuromuscular factors, Hormonal factors, Menstrual cycle, Female hormones, Injury prevention


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 1

P. 24-30 - mars 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Que penser des ondes de choc dans le traitement des lésions tendinomusculaires en 2011 ?
  • H. de Labareyre
| Article suivant Article suivant
  • Examen clinique du rachis lombaire de l’enfant sportif
  • P. Dupont

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.