Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Préservation de la fertilité féminine : place de la maturation ovocytaire in vitro - 22/03/11

Doi : 10.1016/j.jgyn.2010.11.004 
M. Grynberg a, , b , L. Hesters b, c, J. Bénard a, R. Trèves a, R. Fanchin a, b, R. Frydman a, b, N. Frydman b, c
a Service de gynécologie-obstétrique et médecine de la reproduction, hôpital Antoine-Béclère, AP–HP, 157, rue de la Porte-de-Trivaux, 92141 Clamart, France 
b Inserm, U782, université Paris-Sud, 92140 Clamart, France 
c Service de biologie de la reproduction, hôpital Antoine-Béclère, AP–HP, 92141 Clamart, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Bien que l’incidence du cancer soit en augmentation, les traitements anticancéreux sont devenus plus efficaces, avec pour résultat, un accroissement du nombre de femmes survivantes, soumises aux conséquences à long terme de la chimiothérapie. Un des principaux effets indésirables des traitements anti-cancéreux indésirables est représenté par l’insuffisance ovarienne prématurée. Ainsi, les jeunes femmes soumises à ce type de traitement sont demandeuses d’une préservation de leur fertilité. Classiquement, la cryopréservation embryonnaire et/ou ovocytaire après stimulation ovarienne, représente la technique de référence, offrant les meilleurs résultats. Cependant, nombreuses sont les patientes chez qui la stimulation ovarienne n’est pas réalisable, faute de temps ou en raison d’une pathologie sous-jacente estrogénodépendante. Pour ces patientes, la technique de maturation ovocytaire in vitro (MIV) a été proposée, permettant un recueil ovocytaire immédiat, sans stimulation par les gonadotrophines exogènes, indépendamment de la phase du cycle. Par ailleurs, elle est utilisable en combinaison avec la cryopréservation de tissu ovarien. Dans cette revue, nous discuterons de la place de la MIV dans la préservation de la fertilité de la femme jeune.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Although female cancer incidence may be on rise, antineoplastic regimens have become more successful. As a result, an increasing number of women with cancer survive to endure the long-term consequences of chemotherapy. One of the most important long-term consequences of cancers treatments in young female is premature ovarian failure and infertility. Because of the increasing survival rates, many of these young women are seeking methods to preserve their fertility. Currently, embryo/oocytes cryoporeservation obtained after ovarian stimulation appears to provide the best fertility preservation option. However, patients may not have sufficient time to undergo ovarian stimulation prior to chemotherapy and/or the hormones used in ovarian stimulation are contra-indicated for estrogen-dependant tumors. In vitro maturation of oocytes (IVM) has been suggested to avoid ovarian stimulation and time requirement in patients with cancer, and can be combined with ovarian tissue cryobanking. In this review, we will discuss the position of IVM in the strategy of fertility preservation in young women.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maturation in vitro, Préservation de la fertilité, Cancer

Keywords : In vitro maturation, Fertility preservation, Cancer


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 40 - N° 2

P. 103-108 - avril 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’enquête confidentielle française sur les morts maternelles, 1996–2006 : quelles conséquences pour les soins en obstétrique ?
  • M.-H. Bouvier-Colle, M. Saucedo, C. Deneux-Tharaux, pour le CNEMM 1
| Article suivant Article suivant
  • Quels arguments pour déterminer l’origine infectieuse d’un retard de croissance intra-utérin ?
  • A.-G. Cordier, S. Nedellec, A. Benachi, R. Frydman, O. Picone

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.