Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mise en place de la ventilation auto asservie - 22/03/11

Doi : 10.1016/j.msom.2010.07.006 
C. Philippe a, , F. Viau b
a Service des explorations fonctionnelles multidisciplinaires, hôpital Tenon, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 
b Département de pneumologie, centre médical de Bligny, 91640 Briis-sous-Forges, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La ventilation auto asservie (VAA) est un mode ventilatoire qui associe une aide inspiratoire variable et une pression expiratoire fixe ou autopilotée. Cette aide inspiratoire varie cycle à cycle en fonction de la ventilation mesurée chez le patient. Elle a été initialement conçue pour corriger la respiration périodique des patients présentant une insuffisance cardiaque (IC) congestive stable, sous traitement médical optimal. Aujourd’hui, ses indications se sont élargies aux SAS centraux normo-hypocapniques, même si le niveau de preuve de son efficacité à normaliser l’index d’apnées/hypopnées est plus faible. Lors de l’instauration d’une VAA ou de modifications des pressions, les patients insuffisants cardiaques, et ce d’autant plus que l’IC est sévère, doivent bénéficier d’une surveillance clinique et tensionnelle particulière. Comme toute ventilation, le choix du masque et la gestion des fuites doivent être minutieux, les pressions de début de traitement doivent permettre le meilleur confort possible. Les modifications des autres paramètres nécessitent une analyse fine des tracés poly(somno)graphiques et des données « machine ». La persistance d’anomalies obstructives sera gérée par l’augmentation de la pression expiratoire. Pour celle d’anomalies centrales, il faut savoir être patient. Les modifications des bornes de l’aide inspiratoire, et/ou une modification de la fréquence respiratoire de sécurité peuvent être proposées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Adaptive servo-ventilation (ASV) is a novel therapy that provides inspiratory pressure support superimposed on fixed or automatic positive expiratory pressure. This inspiratory pressure is modified cycle by cycle according to the patient’s ventilation. It was initially conceived to correct the Cheyne-Stokes respiration in patients with stable cardiac failure and receiving optimal medical treatment. Today, indications widened in eucapnic/hypocapnic sleep central apnea, even if the level of proof of its efficiency to normalize the apnea/hypopnea index is weaker. During the institution of an ASV or modifications of the pressures, HF patients, and it especially if the HF is severe, have to benefit from a clinical supervision and arteriel pressure monitoring. As any ventilation, the choice of the mask and the management of the leaks must be meticulous; the beginning pressures have to allow the best comfort. The modifications of the other parameters require a fine analysis of poly(somno) graphic data and software. The persistence of obstructive abnormalities will be managed by the increase of the expiratory pressure. For the central abnormalities, it is necessary to be patient. The modifications of the inspiratory pressure support limits and\or a modification of the back up rate can be proposed.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Syndrome d’apnées du sommeil central normo hypocapnique, Ventilation auto asservie

Keywords : Eucapnic/hypocapnic sleep central apnea, Adaptive servo-ventilation


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 8 - N° 1

P. 39-46 - janvier 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le sommeil des adolescents : une enquête à Rabat–Salé
  • R. Aalouane, D.T. Alaoui, F. Elghazouani, C. Aarab, F. Lahlou, H. Hafidi, A.A. Zeggwagh, I. Rammouz
| Article suivant Article suivant
  • SAOS, fragmentation du sommeil et épilepsie
  • S. Zagury

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.