Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Place du pharmacien de ville dans la prise en charge des patients en ophtalmologie - 23/03/11

Doi : 10.1016/j.jfo.2010.11.003 
M.-P. Delolme a, A. Law-Ki b, J.-P. Belon b, C. Creuzot-Garcher a, A. Bron a,
a Service d’ophtalmologie, hôpital général, CHU de Dijon, 3, rue Faubourg-Raines, BP 1519, 21033 Dijon, France 
b Faculté de pharmacie de Dijon, 21000 Dijon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le but de cette étude était d’évaluer le rôle des pharmaciens d’officine en ophtalmologie, en analysant la nature et la fréquence des demandes des patients et les difficultés rencontrées par le pharmacien pour le conseil et l’offre en ophtalmologie.

Matériel et méthodes

Un questionnaire anonyme de 13 questions a été adressé à 620 pharmaciens de la région Bourgogne. Ils devaient mentionner leur activité de conseil et d’offre en ophtalmologie et rapporter les attentes des patients. L’analyse distinguait trois groupes de pharmacies : celles situées en milieu rural, celles situées en zone urbaine de moins et de plus de 10000 habitants.

Résultats

Le taux de réponse s’élevait à 46,9 %. L’offre en produits ophtalmologiques était largement répandue, principalement en lunettes de presbytie (84,5 %), en produits d’hygiène oculaire (76,0 %) et de contactologie (55,3 %). Seulement 36,8 % des officines proposaient des compléments alimentaires à visée oculaire, dont la plupart étaient en zone urbaine. En moyenne, le pharmacien était confronté à sept avis ophtalmologiques par semaine. Les avis pour des symptômes oculaires aigus de l’adulte étaient les plus fréquents, devant les conseils sur ordonnance, la contactologie et enfin la demande d’information sur les pathologies ophtalmologiques courantes (cataracte, glaucome, baisse d’acuité visuelle, dégénérescence maculaire liée à l’âge). Le pharmacien guidait ensuite le patient, soit vers la vente d’un produit, soit vers une consultation spécialisée.

Discussion

Le pharmacien et son personnel sont des éléments actifs dans la prise en charge des patients nécessitant des conseils ou des soins en ophtalmologie, au croisement du savoir thérapeutique, de la séméiologie d’urgence et du suivi des pathologies oculaires chroniques. Cependant, dans notre étude, si 46,0 % des pharmaciens estimaient pouvoir répondre de façon satisfaisante, 36,4 % ne se prononçaient pas et 7,0 % s’avouaient mal à l’aise face aux questions d’ophtalmologie. Quelle que soit la situation géographique de l’officine, les pharmaciens déploraient un manque de formation continue de la part des laboratoires pharmaceutiques et des enseignements universitaires, alors qu’il existait une attente forte, notamment dans les domaines de la thérapeutique et sur la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

To assess the role of community pharmacists in ophthalmology, to evaluate the frequency of giving patients advice, and to report their difficulties in daily practice.

Material and methods

An anonymous questionnaire consisting of 13 questions was sent to 620 community pharmacists of Burgundy (France). Pharmacists were asked about their ophthalmic products, their ophthalmic activity in giving patients advice on ocular symptoms, and patients’ expectations. For analysis, community pharmacies were separated into three groups: pharmacies in rural areas (under 2000 inhabitants), pharmacies in an urban zone with fewer than 10,000 inhabitants, and pharmacies in an urban zone with more than 10,000 inhabitants.

Results

The response rate was 46.9%. Ophthalmic products were mainly glasses for presbyopia (84.5%), eye care hygiene products (76.0%), and contact lens solutions (55.3%). Ophthalmic vitamin supplements were sold by 36.8% of pharmacists, mainly in urban areas. On average, the pharmacist was consulted for ocular problems seven times a week. Acute benign symptoms were most frequent. Advice on prescriptions came next. Then, information on contact lenses and chronic ocular disease were given (cataract, glaucoma, visual acuity loss, age-related maculopathy). Finally, the pharmacist either sold the patient an ocular treatment or oriented the patient to an ophthalmologist when needed.

Discussion

The pharmacist and his staff are active players in providing advice on ocular diseases and taking care of patients. Moreover, pharmacists have to manage ocular therapeutics, urgent symptoms, and chronic diseases. However, in our study, 46.0% of pharmacists felt confident with their knowledge on ophthalmology, 36.4% did not give their opinion, and 7.0% were uncomfortable with some questions. Most community pharmacists mentioned a lack of continuing education from pharmaceutical companies and postgraduate education on ocular diseases and treatment, mainly for age-related maculopathy.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pharmaciens, Ophtalmologie, Pharmacies, Conseil, Prescriptions, Traitement

Keywords : Pharmacists, Ophthalmology, Community pharmacy, Advice, Drug prescriptions, Treatment


Plan


 Communication orale présentée lors du 116e congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2010.


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 3

P. 168-174 - mars 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Apport de l’imagerie cornéenne dans la kératite à poils de chenilles processionnaires
  • I. Fournier, M. Saleh, J. Beynat, C. Creuzot-Garcher, T. Bourcier, C. Speeg-Schatz
| Article suivant Article suivant
  • Comparaison de la biométrie sans contact cornéen par LENSTAR LS 900 et de la biométrie contact par OCUSCAN RXP dans le cadre de la délégation de tâches
  • H. El Chehab, J.-M. Giraud, A. Le Corre, N. Chave, F. Durand, S. Kuter, G. Ract-Madoux, B. Swalduz, G. Mourgues, C. Dot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.