Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les groupes d’entraînement aux habiletés sociales pour enfants et adolescents avec syndrome d’Asperger : revue de la littérature - 01/04/11

Social skills training groups for children and adolescents with Asperger syndrome: A review

Doi : 10.1016/j.arcped.2011.02.019 
J. Andanson a, F. Pourre a, T. Maffre a, b, J.-P. Raynaud a, , c
a Service universitaire de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, CHU de Toulouse, hôpital La-Grave, TSA 60033, 31059 Toulouse cedex 9, France 
b Centre ressources autisme Midi-Pyrénées, hôpital La-Grave, TSA 60033, 31059 Toulouse, cedex 9, France 
c Inserm U1027, université Paul-Sabatier, Toulouse, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 01 avril 2011
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Invalidant sur le plan social, le syndrome d’Asperger (SA) fait partie des troubles envahissants du développement (TED). Sa prévalence serait d’environ 0,26 pour 1000. Les enfants et adolescents avec SA présentent une altération sévère et prolongée des interactions sociales. La Haute autorité de santé (HAS) a indiqué récemment que des programmes portant sur les interactions sociales sont opportuns chez les personnes avec TED. Cette revue de littérature a pour objectifs de recenser les travaux évaluant l’intérêt des groupes d’entraînement aux habiletés sociales (GEHS) menés auprès d’enfants et d’adolescents avec SA par des thérapeutes formés, d’analyser leurs modalités d’intervention et d’en dégager des principes généraux pour faciliter le développement de ces interventions. La méthodologie a consisté à examiner les études sur ce thème, s’appuyant sur une méthodologie standardisée et publiées depuis 1984 dans des revues indexées dans Medline. D’après les résultats des 12 études retenues, ces méthodes apparaissent bénéfiques et significativement efficaces. Il se dégage quelques grands principes : nécessité d’adapter ces modalités aux spécificités de fonctionnement de ces jeunes ; petit nombre de participants ; cadre bienveillant, prévisible et structuré ; contenu des séances alliant enseignement didactique et exercices d’entraînement, variables en fonction des objectifs fixés. Bien que de nouvelles études soient nécessaires afin d’évaluer la généralisation des acquis et leur pérennité dans le temps, cette revue confirme l’intérêt des GEHS pour ces jeunes, de plus en plus intégrés et sollicités socialement. Elle dégage également des pistes pour la mise en place des GEHS les plus appropriés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

First described in 1944 by Hans Asperger, Asperger syndrome (AS) is now considered in international diagnostic classifications as one of the pervasive developmental disorders (PDD) or autism spectrum disorders (ASD). The main symptoms of AS are severe impairment in social interaction and communication, and restricted interests, without significant delay in cognitive and language development. Its prevalence is not clearly established but might be around 0.26 per 1000. Symptoms of high-functioning autism (HFA), which is not an official diagnostic category, are quite similar. Children and adolescents with AS or HFA mostly have a social skills deficit, in connection with a lack of understanding concerning the rules governing social interactions. This deficit often leads to social isolation and peer rejection, which can alter their quality of life. Their lack of social skills can also have effects on success at school or work, integration among peers and mental health. According to recent guidelines of the French national authority for health (Haute autorité de santé, HAS) about the special needs of persons with PDD, professionals have to develop evidence-based interventions, emphasizing social interactions and participation, as described by the international classification of functioning, disability and health (ICF): social and professional participation as well as participation in leisure activities, clubs and societies, etc.

Objectives

To explore the studies that give evidence of the value of these social skills training groups, to review the methods and programs worked out in these groups, and to highlight the best general operating principles to be adopted and combined.

Methods

Systematic searches of electronic databases, journals, and reference lists identified 12 studies published since 1984, involving social competence group interventions, led by psychotherapists who were trained in cognitive behavioral therapies (CBT), for children and adolescents from 6 to 18years old with a diagnosis of AS or HFA.

Results

According to these 12 studies, these interventions are useful and significantly effective. Adaptation of their contents and educational means to how children and adolescents with AS function is necessary to facilitate learning and decrease anxiety. Concerning the groups’ setting, most of these studies insist on the value of working with a small number of participants and creating a friendly, predictable and structured environment (even the progress of the sessions itself has to be structured). The programs’ contents should ally didactic teaching and training exercises, which should be diverse and adapted to the objectives. The techniques usually applied in CBT (role plays, modeling, problem-solving strategies, etc.), must be completed with strategies known to be appropriate for children and adolescents with ASD, such as social scenarios.

Conclusions

Although new studies are necessary to assess the generalization and long-term efficacy of such approaches, this review confirms the advantages of the main methods of social skills training groups for children and adolescents with AS. It opens up perspectives to developing new programs of social skills training groups, integrating various approaches, dimensions and objectives, working on a long-term basis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.