Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Carcinomes bronchiques non à petites cellules: traitements périopératoires - 11/04/11

Doi : 10.1016/j.lpm.2011.02.006 
Virginie Westeel 1, 2, , Benjamin Schipman 1, 3, Pascale Jacoulet 2
1 Université de Franche-Comté, France 
2 CHU–hôpital Jean-Minjoz, service de pneumologie, 25000 Besançon, France 
3 CHU–hôpital Jean-Minjoz, service de radiothérapie, 25000 Besançon, France 

Virginie Westeel. Hôpital Jean-Minjoz, service de pneumologie, 3, boulevard Fleming, 25000 Besançon, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Points essentiels

Les traitements périopératoires des carcinomes bronchiques non à petites cellules (CBNPC) ont pour objectif de réduire le risque de récidive après chirurgie, par la destruction précoce des éventuelles micrométastases.

Les données de la littérature permettent d’en préciser les indications et modalités, qui doivent toutefois être discutées au cas par cas en réunion de concertation pluridisciplinaire.

Les CBNPC de stades II et III relèvent d’une chimiothérapie périopératoire à base d’un sel de platine.

La chimiothérapie adjuvante, qui a le niveau de preuves le plus élevé, est le standard. Elle apporte un bénéfice de survie à cinq ans de l’ordre de 5 %.

La chimiothérapie postopératoire doit être débutée dans les deux mois qui suivent la chirurgie.

La chimiothérapie préopératoire est une option. L’intérêt de la chimiothérapie postopératoire a été démontré avec un niveau de preuve supérieur à celui de la chimiothérapie préopératoire.

La radiothérapie médiastinale postopératoire doit être discutée en cas de CBNPC classé pN2.

Les études en cours cherchent à établir la place des thérapies ciblées dans le cadre périopératoire, et évaluent prospectivement des stratégies périopératoires basées sur des analyses de biomarqueurs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

The objectives of perioperative treatments in non-small cell lung cancer (NSCLC) are to reduce the risk of recurrence, by the early destruction of micrometastases.

Data from the literature have been used to precise their indications and modalities. However, for each patient, the decision of a perioperative treatment must result from a multidisciplinary discussion.

Perioperative chemotherapy is indicated in stage II or III NSCLC.

Adjuvant chemotherapy, which has a highest best level of evidence, is standard, with a 5% survival benefit at 5 years.

Preoperative chemotherapy is an option.

Postoperative mediastinal radiotherapy has to be discussed in pN2 disease.

Ongoing studies in the perioperative setting evaluate the role of targeted agents, and the interest of personalized strategies based on biological markers.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2011  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 40 - N° 4P1

P. 398-403 - avril 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Carcinomes bronchiolo-alvéolaires : du concept aux stratégies thérapeutiques innovantes
  • Marie Wislez, Armelle Lavolé, Valérie Gounant, Martine Antoine, Jacques Cadranel
| Article suivant Article suivant
  • Traitement de maintenance dans les cancers bronchiques non à petites cellules métastatiques : une révolution conceptuelle ?
  • Maurice Pérol, Dominique Arpin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.