Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Effets indésirables des nouvelles thérapeutiques biologiques du cancer bronchique non à petites cellules - 11/04/11

Doi : 10.1016/j.lpm.2011.02.004 
Marion Castel 1, Atul Pathak 1, Fabien Despas 1, Julien Mazières 2,
1 Université de Toulouse III (Paul Sabatier), faculté de médecine, CHU de Toulouse, institut des maladies métaboliques et cardiovasculaires, fédération des services de cardiologie, service de pharmacologie clinique, Inserm U1048, 31000 Toulouse, France 
2 Université de Toulouse III (Paul-Sabatier), CHU de Toulouse, hôpital Larrey, service de pneumologie, clinique des voies respiratoires, Inserm U563, 31059 Toulouse cedex, France 

Julien Mazières, CHU de Toulouse, hôpital Larrey, clinique des voies respiratoires, unité d’oncologie cervicothoracique, chemin de Pouvourville, 31059 Toulouse cedex, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Key points

Biological therapies targeted at bronchial cancer have a mode of action different from that of the various types of chemotherapies and are therefore associated with different types of toxicity.

EGFR inhibitors cause mainly cutaneous toxicity, which can be controlled by cyclin and local care.

Antiangiogenic agents increase the risk of arterial thrombosis and the risk of minor (nosebleeds) or severe (hemoptysis) bleeding.

Hypertension is also a frequent side effect, generally controlled by standard antihypertensive treatment, preferably calcium channel blockers or angiotensin-converting enzyme inhibitors.

Combined management by an oncologist, specialists in the relevant organs (lungs, heart, and skin) and a general practitioner is essential for optimal management of these frequent but rarely severe drug events.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Points essentiels

Les thérapies ciblées du cancer bronchique ont un mode d’action différent des chimiothérapies et donc sont associées à une toxicité nouvelle.

Les inhibiteurs de l’EGFR ont essentiellement une toxicité cutanée qui est contrôlée par des cyclines et des soins locaux.

Les anti-angiogéniques augmentent le risque de thrombose artérielle et le risque de saignement bénin (épistaxis) ou sévère (hémoptysie).

L’hypertension artérielle (HTA) est un effet secondaire fréquent habituellement contrôlé par les anti-HTA classiques avec une préférence pour les inhibiteurs calciques et les inhibiteurs de l’enzyme de conversion.

Une prise en charge combinée oncologue, spécialiste d’organe (pneumologue, cardiologue, dermatologue) et médecin généraliste est indispensable pour une gestion optimale de ces toxicités fréquentes mais rarement sévères.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 40 - N° 4P1

P. 415-419 - avril 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement de maintenance dans les cancers bronchiques non à petites cellules métastatiques : une révolution conceptuelle ?
  • Maurice Pérol, Dominique Arpin
| Article suivant Article suivant
  • Cancer bronchique non à petites cellules métastatique : les traitements systémiques des sujets de plus de 70 ans
  • Elisabeth Quoix, Alain Ducoloné, Bertrand Mennecier, Philippe Fraisse

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.