Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Lymphome de Hodgkin de l'adulte - 13/04/11

[13-016-A-05]  - Doi : 10.1016/S1155-1984(11)55377-4 
C. Fermé a, , O. Reman b
a Département de médecine, Institut de cancérologie Gustave Roussy, 114, rue Édouard-Vaillant, 94805 Villejuif cedex, France 
b Service d'hématologie clinique, Centre hospitalo-universitaire, avenue Georges-Clémenceau, 14000 Caen, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 17
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

Le lymphome de Hodgkin est une hémopathie maligne caractérisée par la présence de cellules de Reed-Sternberg, dont l'origine lymphoïde est démontrée, mais dont la cause reste inconnue. Le bilan d'extension précisant les territoires ganglionnaires et/ou viscéraux envahis, le volume tumoral et l'analyse des facteurs pronostiques sont des étapes essentielles pour définir le traitement nécessaire et en réduire les risques. La radiothérapie exclusive n'est plus recommandée pour traiter les stades localisés sans facteurs de risque. La chimiothérapie initiale est indiquée pour toutes les formes de lymphome de Hodgkin classique ; le protocole ABVD est le traitement standard international. Le protocole BEACOPP renforcé est utilisé dans les formes avancées. Les stades localisés sus-diaphragmatiques sont traités par une association chimiothérapie-radiothérapie des territoires ganglionnaires initialement atteints. Les modalités optimales du traitement (durée de la chimiothérapie, doses d'irradiation) sont évaluées dans les essais thérapeutiques. Les stades disséminés sont traités par chimiothérapie exclusive ; les indications de la radiothérapie sont réduites et spécifiques. L'évaluation de la réponse à la chimiothérapie permet d'identifier les patients mauvais répondeurs, pour lesquels une modification du traitement prévu est nécessaire. La chimiothérapie intensive associée à une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques améliore le pronostic des rechutes. L'évaluation des méthodes modernes d'imagerie et leur impact sur le traitement justifient des études prospectives. Une surveillance prolongée reste nécessaire, orientée après 5 ans vers la détection de complications tardives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Lymphome de Hodgkin, Facteurs pronostiques, Chimiothérapie, Radiothérapie, Greffe de cellules hématopoïétiques, Seconds cancers


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Leucémie à tricholeucocytes
  • X. Troussard, E. Cornet
| Article suivant Article suivant
  • Lymphomes folliculaires
  • C. Sebban, C. Chassagne-Clément, E. Nicolas-Virelizier, H. Ghesquières

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.