Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Oxygénation nasale à haut débit pour hypoxémie après chirurgie cardiaque - 13/04/11

Doi : 10.1016/j.annfar.2011.01.017 
J. Nicolet a, , F. Poulard a, D. Baneton b, J.-C. Rigal a, Y. Blanloeil a
a Service d’anesthésie-réanimation chirurgicale, hôpital Laennec, BP 1005, boulevard Jacques-Monod, 44093 Nantes cedex 1, France 
b Service de kinésithérapie, hôpital Laennec, BP 1005, boulevard Jacques-Monod, 44093 Nantes cedex 1, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Évaluation de l’efficacité et de la tolérance d’un nouveau système d’oxygénation par lunettes nasales délivrant un oxygène humidifié à haut débit (Optiflow™).

Type d’étude

Étude observationnelle, ouverte et prospective.

Patients et méthodes

Les patients adultes opérés de chirurgie cardiaque nécessitant une oxygénotherapie à haut débit pour une hypoxie définie par une SpO2 inférieure à 96 % sous oxygénotherapie par masque Venturi 50 % étaient traités par masque facial avec réservoir dont le débit était adapté pour une SpO2 cible supérieure à 96 %. Une heure après les patients étaient inclus dans l’étude Lorsque l’appareillage était disponible le patient était alors traité avec le système Optiflow™ (groupe O), sinon le masque facial avec réservoir était maintenu (groupe M). Les bilans gazeux artériels ont été mesurés immédiatement après la CEC, au début du traitement par oxygène à haut débit au masque facial, une heure après inclusion, puis six heures après, à j1 et j2. Plusieurs paramètres ont été colligés dont la durée d’hypoxie postopératoire, le recours à la ventilation non invasive (VNI), la réintubation trachéale. La tolérance du système a été estimée selon deux critères : la satisfaction du patient cotée sur une échelle numérique de 0 à 5 (5 : très satisfait), la survenue d’une sécheresse muqueuse.

Résultats

Quarante patients ont été étudiés, 19 dans le groupe O et 21 dans le groupe M. Les caractéristiques des patients ne différaient pas au moment du début du traitement. Le rapport PaO2/FIO2 était significativement plus élevé dans le groupe O à tous les temps de mesure. La durée d’hypoxémie a été de 3,8±2,2 jours dans le groupe O versus 4,3±2,3 jours dans le groupe M, sans différence significative et il n’y avait pas de différence significative entre les groupes concernant les autres paramètres recueillis. Une différence significative a été trouvée concernant la tolérance du système avec une meilleure satisfaction (p<0,001) et moins de sécheresse muqueuse (p<0,001) dans le groupe O.

Conclusion

Ces résultats suggèrent une amélioration précoce des échanges gazeux avec l’utilisation d’une oxygénation à haut débit par lunettes nasales avec humidificateur comparé à un masque facial avec réservoir. La tolérance de ce système est meilleure avec une moindre sécheresse nasale. Une étude randomisée sur une plus grande population est nécessaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

High-flow nasal oxygen (Optiflow™) is validated in paediatric intensive care but not in adults’ patients for severe hypoxemia. The aim of this study was to evaluate this oxygen system delivery in adults’ patients for postoperative hypoxemia after cardiac surgery.

Study design

Prospective, open study for evaluation of medical practice.

Patients and methods

Patients operated upon for cardiac surgery with immediate postoperative hypoxemia characterized by SpO2 <0.96 with 50% oxygen with a Venturi mask were treated with the high-flow nasal oxygen system (O group) when it was available or with the classical high-flow oxygen face mask (M group). Gas exchanges were measured at the end of the surgery, at the beginning of the treatment and 1 hour, 6 hours after the inclusion and at day 1 and 2 post-treatment. Parameters studied were: duration of hypoxemia, duration of ICU stay, postoperative pneumonia occurrence, requirement of re-intubation, non invasive ventilation and catecholamine. Tolerance was evaluated with measurement of pain (visual scale), satisfaction (visual scale), and dryness of mouth.

Results

Forty patients were included, 19 in group O, 21 in group M. Patient’s characteristics did not differ between the two groups before treatment. There were no significant differences between groups for duration of hypoxemia (3.8±2.2 days in O group versus 4.3±2.3 days in M group), duration of hypoxemia, duration of ICU stay, postoperative pneumonia occurrence, requirement of re-intubation, non invasive ventilation and catecholamine. Pain was not significantly different between groups, satisfaction was better (P<0.001) and mouth drier (P<0.001) in group O than in group M.

Conclusion

These results give good arguments for an improvement in gas exchange and better tolerance of high-flow nasal oxygen (Optiflow™) versus classical high-flow oxygen face mask in postoperative cardiac patients. These results must be confirmed by a randomised study with a larger population.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Chirurgie cardiaque, Pontage coronaire, Hypoxie, Traitement, Oxygénation

Keywords : Cardiac surgery, Cardiopulmonary surgery, Hypoxaemia, Treatment, Oxygenation


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 4

P. 331-334 - avril 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluer l’évolution de la mortalité liée à l’anesthésie
  • G. de Saint Maurice, A. Aouba, Y. Auroy, F. Péquignot, M. Raucoules-Aimé, D. Benhamou, E. Jougla, A. Lienhart, (Groupe d’enquête morbi-mortalité de la Sfar)
| Article suivant Article suivant
  • Efficacité, tolérance et coût d’une sédation par sévoflurane en réanimation
  • M. Bisbal, J.-M. Arnal, A. Passelac, M. Sallée, D. Demory, S.-Y. Donati, I. Granier, G. Corno, J. Durand-Gasselin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.