Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Risk factors for bleeding and transfusion during orthotopic liver transplantation - 13/04/11

Doi : 10.1016/j.annfar.2011.01.008 
S. Roullet a, , M. Biais a, E. Millas b, P. Revel b, A. Quinart a, F. Sztark a
a Service d’anesthésie-réanimation 1, CHU de Bordeaux, université Victor-Segalen–Bordeaux 2, 33076 Bordeaux cedex, France 
b Service des urgences, CHU de Bordeaux, université Victor-Segalen–Bordeaux 2, 33076 Bordeaux cedex, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Objective

While orthotopic liver transplantation (OLT) can be associated with haemorrhage, the risk factors for bleeding and transfusion remain difficult to predict. Perioperative transfusion has potentially deleterious side effects and impairs graft and patient survival. Preoperative identification of patients at high risk of bleeding is of clinical interest to manage perioperative transfusion and blood product storage.

Study design

Retrospective study.

Patients and methods

All OLT conducted between 2004 and 2008 in the University Hospital of Bordeaux were studied. Risk factors for bleeding greater than one blood volume and for massive red blood cell (RBC) transfusion were determined using univariate and multivariate analysis. Thresholds were determined with ROC curve analysis.

Results

One hundred and forty-eight transplantations were studied. Preoperative haemoglobin and Child class A were independent protective risk factors for bleeding greater than one blood volume (OR 0.81 [0.67–0.98] and 0.27 [0.10–0.72], respectively). Preoperative Hb was a protective risk factor (OR 0.71 [0.58–0.88]) whereas history of oesophageal varicose bleeding was a risk factor (OR 4.67 [1.45–15.05]) for transfusion of more than eight RBC.

Conclusion

Risk factors for bleeding and transfusion during OLT identified in this study were of little clinical usefulness so blood products should always be available during the procedure.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

La transplantation demeure une intervention potentiellement hémorragique. Les facteurs de risque de saignement et de transfusion massifs restent difficiles à déterminer. La transfusion périopératoire a de possibles effets délétères sur la survie des patients et des greffons. L’identification préopératoire des patients à haut risque de saignement a un intérêt en termes de gestion de la transfusion peropératoire et de gestion des produits sanguins labiles.

Type d’étude

Étude rétrospective.

Patients et méthodes

Toutes les transplantations hépatiques effectuées au CHU de Bordeaux entre 2004 et 2008 ont été analysées. Les facteurs de risque de saignement supérieur à une masse sanguine et de transfusion de plus de huit concentrés de globules rouges (CGR) ont été recherchés par analyse univariée et multivariée. Les valeurs seuils ont été déterminées par analyse de courbes ROC.

Résultats

Cent quarante-huit transplantations hépatiques ont pu être étudiées. L’hémoglobine préopératoire et la classe Child A étaient des facteurs protecteurs vis-à-vis d’un saignement supérieur à une masse sanguine (OR 0,81 [0,67–0,98] et 0,27 [0,10–0,72], respectivement). L’hémoglobine préopératoire était un facteur protecteur (OR 0,71 [0,58–0,88]) alors qu’un antécédent de rupture de varices œsophagiennes était un facteur de risque (OR 4,67 [1,45–15,05]) de transfusion de plus de huit CGR.

Conclusion

Des facteurs de risque de saignement et de transfusion au cours de la transplantation hépatique ont pu être identifiés mais leur pertinence clinique reste faible. Les produits sanguins labiles doivent être disponibles à tout moment au cours de cette chirurgie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Transplantation hépatique, Transfusion

Keywords : Liver transplantation, Transfusion


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 4

P. 349-352 - avril 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Vécu psychologique des soignants en réanimation : une étude exploratoire et qualitative
  • K. Chahraoui, A. Bioy, E. Cras, F. Gilles, A. Laurent, B. Valache, J.-P. Quenot
| Article suivant Article suivant
  • Le syndrome d’hyperstimulation ovarienne
  • A. Le Gouez, B. Naudin, M. Grynberg, F.-J. Mercier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.