Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge des allo-immunisations fœto-maternelles antiérythrocytaires - 15/04/11

Doi : 10.1016/j.tracli.2011.01.005 
P. Bricca a, , E. Guinchard a, C. Guitton Bliem b
a EFS Rhône-Alpes, site du groupement hospitalier Est, 28, avenue du Doyen Lépine, 69677 Bron cedex, France 
b EFS Rhône-Alpes, site de Beynost, 1390, rue Centrale, 01708 Miribel cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’allo-immunisation érythrocytaire fœto-maternelle est définie par la présence chez une femme enceinte d’alloanticorps dirigés contre des antigènes de groupe sanguin présents sur les hématies du fœtus et hérités du père. Elle résulte de la réponse immunitaire à un contact préalable avec ces mêmes antigènes lors de transfusion, greffe ou lors d’une grossesse antérieure. Le transfert placentaire et la fixation des anticorps sur les cibles antigéniques érythrocytaires fœtales provoquent une hémolyse chez le fœtus et le nouveau-né. La maladie hémolytique qui en résulte peut présenter des formes cliniques variées allant d’une anémie avec hyperbilirubinémie néonatale modérées jusqu’à une atteinte fœtale majeure avec mort in utero par anasarque foetoplacentaire. La prise en charge des allo-immunisations fœto-maternelles a pour objectif de dépister et de surveiller l’allo-immunisation maternelle et d’en apprécier le retentissement fœtal ou néonatal afin de mettre en place le traitement le plus adapté. Depuis quelques années, de nouvelles techniques non invasives de surveillance prénatale sont utilisées, notamment le génotypage RH1 fœtal sur plasma maternel et l’évaluation de l’anémie fœtale par l’étude de la vélocité du flux sanguin de l’artère cérébrale moyenne. La nécessité d’une surveillance postnatale soigneuse doit être rappelée en raison de l’anémie néonatale pouvant être prolongée et de la résurgence de cas d’ictères néonataux graves récemment signalée par l’Académie de médecine. La politique de prévention de l’allo-immunisation anti-RH1 devrait également bénéficier de l’évolution des techniques biologiques en permettant un meilleur ciblage des femmes concernées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Feto-maternal red cell alloimmunization is defined by the presence in a pregnant woman of alloantibodies directed against blood group antigens present on the red blood cells of the fetus and inherited by the father. It arises from the immune response to a first contact to these same antigens during a prior transfusion, transplant or pregnancy. The placental transfer and the fixation of the antibodies on the fetal red cells antigenic targets lead to a haemolysis in the fetus and the newborn. The resulting haemolytic disease can show different clinical forms, from a mild anaemia with neonatal hyperbilirubinemia to a major fetal damage with stillbirth caused by hydrops fetalis. The objective of management strategies of feto-maternal alloimmunization is to detect and monitor maternal alloimmunization and to appreciate the effects on the fetus or the newborn. Since a few years, some new non-invasive techniques of surveillance are used, for instance fetal RHD genotyping on maternal plasma and evaluation of fetal anaemia through velocimetry measurement of the blood flow in the middle cerebral artery. The need for a careful postnatal surveillance has to be emphasized due to the neonatal anaemia, which can be prolonged, and to the resurgence of cases of severe neonatal icteruses recently reported by the Académie de Médecine. The policy of prevention of anti-RH1 alloimmunization should also benefit from the evolution of biological techniques by allowing an improved targeting of concerned women.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Allo-immunisation fœto-maternelle érythrocytaire, Maladie hémolytique du fœtus et du nouveau-né, Surveillance biologique de la grossesse, Transfusion néonatale, transfusion in utero, Prévention de l’allo-immunisation anti-RH1

Keywords : Red cell feto-maternal alloimmunization, Haemolytic disease of the fetus and newborn, Biological surveillance of pregnancy, Neonatal transfusion, Intrauterine transfusion, RH1 immunization prophylaxis


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 18 - N° 2

P. 269-276 - avril 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évolution des pratiques transfusionnelles en néonatalogie : recommandations actuelles
  • F. Plaisant
| Article suivant Article suivant
  • Anémies hémolytiques auto-immunes : diagnostic biologique et nouvelles approches thérapeutiques
  • D. Rigal, F. Meyer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.