Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pancréatite aiguë nécrotico-hémorragique après traumatisme abdominal par arme blanche - 26/04/11

Doi : 10.1016/j.medleg.2011.02.005 
M.-D. Piercecchi-Marti a, , M. Blanc a, C. Bartoli a, M. Barbesier a, J. Desfeux a, J.-L. Ripert a, C. Brunet b, G. Leonetti a
a Service de médecine légale, AP–HM, CHU Timone, 264, rue Saint-Pierre, 13385 Marseille, France 
b Service de chirurgie générale, AP–HM, CHU Nord, chemin des Bourrely, 13015 Marseille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La pancréatite aiguë (PA) post-traumatique est classiquement décrite dans des contextes de traumatismes abdominaux fermés responsables de lacérations ou de section complète de la glande sur le billot rachidien. Cette complication n’est pas habituelle dans le cadre de lésion abdominale pénétrante par arme blanche. Nous rapportons le cas d’un homme de 46ans décédé suite à une pancréatite aiguë nécrotico-hémorragique post-traumatique, consécutive à un traumatisme abdominal pénétrant par un coup de hache. Lors de l’exploration chirurgicale initiale, seule une lésion de la veine mésentérique supérieure par dilacération était retrouvée avec un aspect normal du pancréas. L’évolution vers la PA s’est faite dès le second jour entraînant le décès du patient au 20e jour post-traumatique dans un tableau de défaillance multiviscérale. L’autopsie médicolégale retrouvait d’importantes lésions de PA nécrotico-hémorragique, confirmées par l’examen anatomopathologique. Il n’existait, par ailleurs, aucune lésion pouvant faire évoquer un état antérieur de pathologie pancréatique. En conclusion, cette observation montre que les traumatismes abdominaux pénétrants par arme blanche peuvent s’accompagner, à l’image des traumatismes fermés, d’un mécanisme d’impact brutal du pancréas sur le billot rachidien, lié à la force de l’agresseur et au poids de l’arme, et être responsables de lésions pancréatiques létales.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Post-trauma acute narcotising hemorrhagic pancreatitis (ANHP) is typically reported in stamping abdominal trauma with pancreatic dilacerations or complete rupture on the spine. This complication is rarely reported in penetrating abdominal trauma with cutting weapons. We report the case of a 46-years-old man presenting with a lethal post-trauma ANHP following a penetrating abdominal injury with a wood axe. During emergency abdominal surgical exploration, superior mesenteric vein was dilacerated but pancreas was macroscopically normal. Acute pancreatitis was diagnosed 2days after the trauma and evolved towards the patient death – by multivisceral failure – in the 20th day. Massive and severe lesions of pancreatic necrosis were observed at forensic autopsy and the diagnosis of ANHP was confirmed at pathologic examination of the gland. Moreover, no lesion of chronic pancreatitis was found. In conclusion, this case highlights that penetrating abdominal injuries with cutting weapons can be responsible of pancreatic impaction on the spine – such as in stamping trauma – due to the assailant strength and weapon weight, and can involve lethal post-trauma pancreatitis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pancréatite aiguë nécrotico-hémorragique, Arme blanche, Traumatisme abdominal pénétrant, Décès

Keywords : Acute narcotising hemorrhagic pancreatitis, Penetrating abdominal injury, Weapon cutting, Death


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 2 - N° 1

P. 28-31 - mars 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Un revirement jurisprudentiel important en matière de responsabilité médicale pour défaut d’information
  • C. Rougé-Maillart, G. Visseaux, A. Gaudin, N. Jousset
| Article suivant Article suivant
  • Maternal deaths: A 22-year forensic retrospective study (1987–2009)
  • P. Charlier, S. Cavard, G. Lorin de la Grandmaison

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.