Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Diagnostic post-mortem d’acidocétose diabétique. À propos de deux cas - 26/04/11

Doi : 10.1016/j.medleg.2011.02.001 
C. Boulagnon a, b, R. Garnotel c, D. Lamiable a, d, M.-D. Diebold b, P. Gillery c, P. Fornès a, , b
a Institut médico-légal, laboratoire d’anatomie et cytologie pathologiques, CHU, hôpital Robert-Debré, avenue du Général-Koenig, 51092 Reims cedex, France 
b Laboratoire d’anatomie pathologique CHU, 51100 Reims, France 
c Laboratoire de biologie et recherche pédiatriques CHU, 51100 Reims, France 
d Laboratoire de pharmacologie–toxicologie, CHU, 51100 Reims, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Des analyses biochimiques post-mortem peuvent être utiles pour la recherche de la cause de la mort. L’acidocétose est une complication fréquente et parfois mortelle du diabète, avec d’éventuelles implications médicolégales.

But de l’étude

Montrer l’intérêt du dosage simultané de la glycémie et de plusieurs marqueurs d’acidocétose pour le diagnostic post-mortem d’acidocétose diabétique.

Patients et méthodes

Premier cas : un homme de 29ans, sans antécédents, a été découvert décédé, dans son appartement. Second cas : un homme de 28ans, schizophrène, diabétique insulino-dépendant, a été découvert décédé dans son appartement. Les concentrations de glucose, lactate, pyruvate, béta-hydroxybutyrate, acéto-acétate et le taux d’HbA1c ont été mesurés dans le sang veineux périphérique. Une chromatographie des acides organiques urinaires et dans l’humeur vitrée a été réalisée pour le second cas.

Résultats

Premier cas : glycémie : 44mmol/L, lactate : 35,1mmol/L, pyruvate : 0,22mmol/L, béta-hydroxybutyrate : 7,02mmol/L, acéto-acétate :<0,01mmol/L, HbA1c : 12,7 %. Second cas : glycémie : 72mmol/L, lactate : 35,8mmol/L, pyruvate : 0,05mmol/L, béta-hydroxybutyrate : 9,98mmol/L, acéto-acétate : 0,01mmol/L, HbA1c : 8,8 %. Les chromatographies des acides organiques ont montré un profil d’acidocétose. Dans le cas 1, l’acidocétose diabétique représentait une forme inaugurale de la maladie. Dans le cas 2, un problème de responsabilité médicale a été soulevé, dans le contexte de l’arrêt de l’insuline chez ce patient psychotique.

Conclusion

L’utilisation simultanée de plusieurs marqueurs biochimiques a permis d’établir les causes de la mort par acidocétose diabétique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Post-mortem biochemical assays may be useful in assessing the cause of a death. Ketoacidosis is a frequent complication of diabetes mellitus, which can be lethal with medicolegal implications.

Aim of the study

To investigate biochemical markers used in combination, for the postmortem diagnosis of diabetic ketoacidosis.

Patients and methods

Case #1: a 29-year-old male with no medical history was found dead on his bed. Case #2: a 28-year-old psychotic male with type I diabetes mellitus was found dead on his bed. The postmortem peripheral blood concentrations of glucose, lactate, pyruvate, beta-hydroxybutyrate, aceto-acetate, and HbA1c were measured. Organic acids chromatography was performed in urine and vitreous humor in the second case, only.

Results

Case #1: glucose: 44mmol/L, lactate: 35.1mmol/L, pyruvate: 0.22mmol/L, beta-hydroxybutyrate: 7.02mmol/L, aceto-acetate: <0.01mmol/L, HbA1c: 12.7%. Case #2: glucose 72mmol/L, lactate: 35.8mmol/L, pyruvate, 0.05mmol/L, beta-hydroxybutyrate: 9.98mmol/L, aceto-acetate: 0.01mmol/L, HbA1c: 8.8%. The organic acids chromatography showed a ketoacidosis profile. In case #1, lethal ketoacidosis was the first manifestation of diabetes mellitus. In case #2, the patient, because of his mental disorder, had stopped insulin injections, which raised medical malpractice issues.

Conclusion

Biochemical markers used in combination proved useful in assessing diabetic ketoacidosis as the causes of the deaths.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Diabète, Acidocétose, Biochimie, Autopsie, Médecine légale

Keywords : Diabetes mellitus, Ketoacidosis, Biochemistry, Autopsy, Forensics


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 2 - N° 1

P. 4-11 - mars 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’Anthropologie forensique (AF) ou anthropologie médicolégale, est-elle un nouveau métier ?
  • E. Baccino
| Article suivant Article suivant
  • L’art de l’expertise : le couple justice–médecine dans l’Antiquité
  • O. Toulouse, B. Soustre de Condat, A. Barthès, F. Laly, B. Marc

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.