Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Syndrome d'activation macrophagique réactionnel : une cause sous-estimée de défaillance multiviscérale en réanimation ? - 01/01/04

Doi : 10.1016/j.annfar.2004.10.008 
R. Rekik a, F. Morazin a, , A. Lumbroso a, J. Stirnemann b, P. Montravers a, R. Gauzit a
a Département d'anesthésie-réanimation, CHU Jean-Verdier, 93143 Bondy cedex, France 
b Service de médecine interne, CHU Jean-Verdier, 93143 Bondy cedex, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'incidence du syndrome d'activation macrophagique (SAM) chez les patients de réanimation atteints d'un syndrome de défaillance multiviscérale (SDMV) semble élevée. Le SAM peut alors être considéré comme la conséquence de l'agression initiale et du SDMV. Inversement, le SAM pourrait être lui-même source de SDMV. Nous rapportons le cas d'un patient dont le SAM, lié à une hémopathie maligne, a évolué vers un SDMV rapidement fatal.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The incidence of the haemophagocytic syndrome in the ICU patients with multiple organ failure seems to be high. The haemophagocytic syndrome can be considered as the consequence of the initial aggression leading to multiple organ failure. On the contrary the haemophagocytic syndrome could be the cause of multiple organ failure. A case of haemophagocytic syndrome is presented which led to rapidly fatal multiple organ failure.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Syndrome d'activation macrophagique, Syndrome de défaillance multiviscérale

Keywords : Haemophagocytic syndrome, Multiple organ failure


Plan


© 2004  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 23 - N° 12

P. 1189-1191 - décembre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Un choc septique d'étiologie inhabituelle : Capnocytophaga canimorsus. Le chien est-il toujours le meilleur ami de l'homme ?
  • P. Gouin, B. Veber, O. Collange, N. Frebourg, B. Dureuil
| Article suivant Article suivant
  • Quelle évaluation pour les lames de laryngoscopie à usage unique ?
  • M. Galinski, F. Lapostolle, F. Adnet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.