Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Douleur après arthroscopie d’épaule : à propos d’une série prospective de 231 cas - 03/05/11

Doi : 10.1016/j.rcot.2011.02.015 
Y. Stiglitz a, , O. Gosselin b, J. Sedaghatian a, F. Sirveaux a, D. Molé a
a Clinique de traumatologie et d’orthopédie, 49, rue Hermite, 54000 Nancy, France 
b Clinique Claude-Bernard, 57000 Metz, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’arthroscopie d’épaule est réputée douloureuse, mais l’évolution de la douleur postopératoire après ce type de chirurgie n’a jamais été décrite et analysée. Cette étude a un triple objectif, descriptif, de recherche de facteurs de risque, et d’analyse de l’impact à long terme de la douleur postopératoire.

Patients et Méthodes

Cette série prospective continue inclut 231 patients opérés d’une arthroscopie d’épaule. La douleur était évaluée de j1 à j3 puis à j7, j30 et un an. Trois critères de douleurs étaient relevés : EVA, consommation d’antalgiques morphiniques, et satisfaction sur la prise en charge de la douleur. Les interventions étaient pratiquées sous anesthésie générale et/ou bloc interscalénique. Un complément par anesthésique local pouvait être administré selon quatre modalités : injection unique sous-acromiale, cathéter sous-acromial, cathéter intra-articulaire ou aucun complément.

Résultats

Les valeurs d’EVA restent inférieures à 4/10 pendant toute la durée de l’étude. La douleur postopératoire immédiate est inférieure à la douleur préopératoire. Elle est suivie d’un rebond à j1 et j2 et ne redevient significativement inférieure à sa valeur préopératoire qu’à j30. La réparation de coiffe des rotateurs est le geste le plus douloureux dans les premiers jours postopératoires. Le principal facteur de risque de douleur est la prise en charge en accident de travail ou maladie professionnelle, associée à des EVA plus élevées de j1 à un an et une consommation de morphiniques plus importante. Il n’existe aucune corrélation entre les EVA postopératoires immédiats et l’EVA à un an.

Discussion, conclusion

L’arthroscopie d’épaule est une intervention peu douloureuse et durablement efficace sur le symptôme douleur. Un rebond douloureux apparaît à j1, qu’il faut prendre en compte notamment dans le cadre d’une chirurgie ambulatoire. Le recours aux techniques d’anesthésie locorégionale trouve là son principal intérêt. Malgré leur grande efficacité, l’effet de l’antalgie postopératoire sur le long terme n’est pas démontré.

Niveau de preuve

Étude de cohorte descriptive IV.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Épaule, Arthroscopie, Douleur postopératoire


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Orthopaedics &Traumatology: Surgery & Research, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 97 - N° 3

P. 253-259 - mai 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Reinsertion par ancres des ruptures du biceps distal : résultats cliniques et évaluation radiologique de la cicatrisation tendineuse
  • D. Gallinet, E. Dietsch, B. Barbier-Brion, J.-M. Lerais, L. Obert
| Article suivant Article suivant
  • Validation du questionnaire d’Oxford en langue française sur le genou
  • J.-Y. Jenny, Y. Diesinger

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.