Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les effets indésirables des antituberculeux ; prise en charge - 05/05/11

Doi : 10.1016/j.rmr.2010.10.034 
J. Perriot a, , É. Chambonnet b, A. Eschalier b
a Dispensaire Émile-Roux, centre de lutte antituberculeux du Puy-de-Dôme 63, 11, rue Vaucanson, 63100 Clermont-Ferrand, France 
b Service de pharmacologie, centre régional de pharmaco-vigilance et d’information sur les médicaments, CHU de Clermont-Ferrand, 63000 Clermont-Ferrand, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La tuberculose, maladie infectieuse curable par un traitement antibiotique bien conduit, demeure un enjeu majeur de santé publique à l’échelle planétaire. La stratégie thérapeutique est bien standardisée, elle fait appel à quatre antibiotiques de première ligne qui sont généralement bien tolérés mais qui individuellement et associés ont des effets indésirables fréquents. L’isoniazide a une toxicité hépatique ; il est responsable de neuropathies. La rifampicine est un puissant inducteur enzymatique responsable de réactions immunoallergiques sévères en cas de traitement discontinu. La pyrazinamide a une hépatotoxicité parfois redoutable. L’éthambutol peut être responsable d’une sévère toxicité oculaire. Des médicaments antituberculeux anciens ou de nouvelle génération sont utilisés sur les bacilles résistants, ils sont eux-mêmes source d’effets indésirables. Le traitement de la tuberculose est standardisé mais la décision de traiter est indissociable de l’évaluation des effets secondaires éventuels qui justifient le bilan préthérapeutique, la surveillance tout au long de la prise en charge comme l’éducation et la participation du patient à son traitement. Ce travail décrit les événements indésirables des différents médicaments antituberculeux, puis en fonction de terrains particuliers, avant d’envisager des conduites à tenir devant leur survenue.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Tuberculosis, an infectious disease which is curable by following a course of antibiotics, remains a major public health issue on a global scale. A therapeutic strategy has been standardised which calls for the use of four antibiotics. These are generally well-tolerated but, individually and in combination, frequently have undesirable effects. Isoniazid may cause hepatic toxicity and an also be an asue of peripheral neuropathy. Rifampin is a strong hepatic enzyme inducer and can be responsible for severe immunoallergic reactions in the case of interrupted treatment. Pyrazinamide sometimes results in severe hepatotoxicity. Ethambutol can be responsible for severe ocular toxicity. Both older antituberculous medications and new generation antibiotic medications used for the treatment of resistant bacilli can also be the source of adverse events. The treatment of tuberculosis is standardised but the decision to treat it is inseparable from the evaluation of possible side effects which require assessment prior to the initiation of therapy and close monitoring during treatment which includes ensuring that patients are aware of and vigilant for potential problems.This work describes the adverse events of different antibiotic medications so that, on an individual basis they can be anticipated and appropriately managed.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Antituberculeux, Effets indésirables, Tuberculose, Traitement antituberculeux, VIH

Keywords : Antitubercular agents, Adverse events, Tuberculosis, Antituberculous therapy, HIV


Plan


© 2011  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 4

P. 542-555 - avril 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Particularités de la tuberculose chez l’enfant
  • C. Delacourt
| Article suivant Article suivant
  • Suivi après exposition professionnelle à l’amiante : modalités et dispositifs étrangers
  • A. Massardier-Pilonchery, A. Bergeret

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.