Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Circonstances de survenue des occlusions veineuses rétiniennes - 13/05/11

Doi : 10.1016/j.jfo.2010.12.002 
J. Tilleul , A. Glacet-Bernard, G. Coscas, G. Soubrane, E. H Souied
Service d’ophtalmologie de l’hôpital intercommunal de Créteil, université Paris-XII-Henri-Mondor, 40, avenue de Verdun, 94000 Créteil, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Si les facteurs de risque des occlusions veineuses rétiniennes (OVR) ont fait l’objet de nombreuses publications épidémiologiques, leurs circonstances de survenue ne sont pas parfaitement connues.

Patients et méthodes

une étude prospective par questionnaire a été réalisée entre janvier et octobre 2009 chez des patients ayant une OVR et chez des patients témoins.

Résultats

Soixante et un patients, incluant 42 occlusions de la veine centrale (OVCR) et 19 occlusions de branche (OBV) et 118 témoins sains ont été inclus. Parmi les OVCR, 77 % des patients notaient la découverte des symptômes le matin au réveil et seulement 33 % des OBV. La survenue était répartie sur tous les mois de l’année avec une relative prépondérance en mai, septembre, octobre et décembre. En comparaison avec les témoins, on retrouvait une proportion plus forte parmi les OVR pour (dans l’ordre de risque le plus élevé) : le terrain migraineux (OVCR : 21 %, OBV : 47 %, témoins : 13 %, p=0,008), l’hypertension artérielle (52 % pour les OVCR, 63 % pour les OBV, 37 % pour les témoins, p=0,012), le glaucome (OVCR : 33 %, OBV : 22 %, témoins : 16 %, p=0,034), la prise d’anticoagulant ou d’antiagrégant plaquettaire (OVCR=42 %, OBV=33 %, témoins=26 %, p=0,074), l’hyperlipidémie, la notion de traumatisme oculaire, la surdité brusque ou les vertiges. On retrouvait avec une fréquence comparable dans les deux groupes : l’indice de masse corporelle, les antécédents de phlébite ou de gastrite, le tabagisme, le stress, le jeûne, la déshydratation, la prise de vasodilatateurs, les voyages en altitude.

Conclusion

En dehors des facteurs de risque déjà connus, cette étude met en évidence la fréquence de la migraine chez les patients ayant une OVR. Dans plus de trois quarts des cas, les symptômes étaient découverts le matin au réveil, ce qui suggère que des évènements nocturnes puissent jouer un rôle important dans la physiopathogénie de cette affection.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Conventional risk factors for retinal vein occlusion (RVO) are well established through large epidemiological studies, but triggering factors remain poorly known.

Patients and methods

A prospective observational study through a questionnaire was completed between January and October 2009 by patients with RVO and controls.

Results

Sixty-one patients, including 42 central retinal vein occlusions (CRVO) and 19 branch vein occlusions (BRVO) as well as 118 controls were included. Of the CRVO patients, 77% discovered visual loss upon awakening in contrast to only 33% of BRVO patients. The comparison between RVO and controls showed a higher proportion in the RVO group for (in order of the highest risk): migraine headache (CRVO, 21 %; BRVO, 47 %; controls, 13 %; p=0.008), hypertension (CRVO, 52%; BRVO, 63%; controls, 37%; p=0.012), glaucoma (CRVO, 33%; BRVO, 22%; controls, 16%; p=0.034), antiplatelet or anticoagulant medication (CRVO, 42%; BRVO, 33%; controls, 26%; p=0.074), hyperlipidemia, ocular trauma, sudden deafness, or vertigo. The prevalence was similar in both groups for body mass index, history of phlebitis or peptic ulcer, smoking habits, stress, fasting, dehydration, vasodilator intake, and altitude stay.

Conclusion

In addition to the already known risk factors, this study underlines certain underlying conditions or circumstances related to the onset of RVO, such as migraine. In CRVO, three-quarters of the patients on average discovered visual loss upon awakening, which may indicate that nocturnal events may play a significant role in the pathogenesis of the occlusion.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Occlusion veineuse rétinienne, Migraine, Facteur de risque vasculaire, Glaucome

Keywords : Retinal vein occlusion, Migraine, Vascular risk factor, Glaucoma


Plan


 Communication orale présentée lors du 116e congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2010 et à l’ARVO 2010.


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 5

P. 318-324 - mai 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de l’épaisseur choroïdienne par tomographie en cohérence optique (SD-OCT). Étude préliminaire dans le glaucome à angle ouvert
  • J.-R. Fénolland, J.-M. Giraud, F. Maÿ, A. Mouinga, S. Seck, J.-P. Renard
| Article suivant Article suivant
  • Nystagmus acquis, révélateur d’une maladie de Lyme chez un enfant de 12 ans
  • S. Samimi, S. Salah, P. Bonicel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.