Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les ataxies cérébelleuses autosomiques récessives - 27/05/11

Doi : 10.1016/j.neurol.2010.07.021 
M. Anheim a, b, c,
a Service de neurogénétique, hôpital de la Pitié-Salpêtrière, 75651 Paris, France 
b Centre de référence des maladies neurogénétiques de l’enfant et de l’adulte, 75651 Paris, France 
c Unité Inserm UMR_S975 CRICM, hôpital de la Pitié-Salpêtrière, 75651 Paris, France 

83, boulevard de l’Hôpital, 75651 Paris cedex 13, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 13
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les ataxies cérébelleuses autosomiques récessives (ARCA) constituent un groupe hétérogène et complexe de pathologies héréditaires neurodégénératives qui affectent le cervelet et/ou le tractus spino-cérébelleux, le cordon postérieur de la moelle épinière et les nerfs périphériques. Le tableau est le plus souvent dominé par une ataxie cérébelleuse éventuellement associée à d’autres symptômes neurologiques ou extra-neurologiques et est à l’origine d’un handicap majeur le plus souvent avant l’âge de 30 ans.

État des connaissances

La maladie de Friedreich (FRDA) est de loin la plus fréquente des ACAR et plusieurs entités plus rares ont été décrites au cours des quinze dernières années telles que les ataxies avec apraxie oculomotrice de type 1 (AOA1) et 2 (AOA2), l’ataxie avec déficit en vitamine E (AVED) et l’ataxie spastique autosomique récessive de Charlevoix-Saguenay (ARSACS). L’une des caractéristiques des ACAR est la combinaison d’une hétérogénétité génétique allélique et non allélique. Les ACAR peuvent être distinguées en trois groupes : les ataxies spinocérébelleuses associées à une neuropathie sensitive pure, les ataxies cérébelleuses avec polyneuropathie sensitivomotrices et les ataxies cérébelleuses pures qui peuvent cependant s’associer à divers autres symptômes. Certains mécanismes physiopathologiques sont communs à plusieurs ACAR comme le défaut de réparation de l’ADN (AOA1, ataxie télangiectasie [AT]) ou le défaut de terminaison des ARN (AOA2), le dysfonctionnement mitochondrial (FRDA, la neuropathie sensitive ataxiante avec dysarthrie et ophtalmoplégie (Sando), l’ACAR de type 2 [ARCA2]), le défaut d’assemblage des lipoprotéines (abetalipoprotéinémie [ABL], AVED), la perturbation des protéines chaperonnes (ARSACS, syndrome de Marinesco-Sjögren [MSS]) ou les maladies péroxysomales (maladie de Refsum [RD]).

Perspectives

Les nouveaux procédés nanotechnologiques et de séquençage à haut débit combinés à la bioinformatique devraient permettre d’identifier dans les prochaines années de multiples nouvelles formes d’ACAR malgré la rareté de ces pathologies. Cependant, le véritable défi des prochaines décennies sera la mise au point de traitements efficaces de ces maladies neurodégénératives invalidantes et encore difficiles à traiter à ce jour.

Conclusion

Il convient de ne pas méconnaître les plus fréquentes des ACAR et en premier lieu la FRDA ainsi que celles pour lesquelles nous disposons d’un traitement médicamenteux et/ou d’un régime alimentaire (FRDA, AVED, ABL et RD notamment).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Autosomal recessive cerebellar ataxias (ARCA) are heterogeneous and complex inherited neurodegenerative diseases that may affect the cerebellum and/or the spinocerebellar tract, the posterior column of the spinal cord and the peripheral nerves. Cerebellar ataxia is frequently proeminent and mostly associated with several neurological or extra-neurological signs, leading to a major disability before the age of 30.

State of art

Friedreich’s ataxia (FRDA) is clearly the most frequent ARCA and several rarer entities have been described during the past fifteen years such as ataxia with oculomotor apraxia type 1 (AOA1) and type 2 (AOA2), ataxia with vitamin E deficiency (AVED) and autosomal recessive spastic ataxia of Charlevoix-Saguenay (ARSACS). The ACAR are characterized by both allelic and non-allelic genetic heterogeneity. They may be divided into three groups: spino-cerebellar ataxia with pure sensory neuropathy; cerebellar ataxia with sensori-motor axonal neuropathy; pure cerebellar ataxia (i.e. ataxia of purely cerebellar origin that may be associated with other symptoms). Common physiological pathways are involved in several ARCA, such as DNA repair deficiency (AOA1, ataxia telangiectasia [AT]…), RNA termination disorder (AOA2), mitochondrial defect (FRDA, sensory ataxic neuropathy with dysarthria and ophthalmoplegia [Sando]…), lipoprotein assembly defects (AVED, abetalipoproteinemia [ABL]), chaperon protein disorders (ARSACS, Marinesco-Sjögren syndrome [MSS]) or peroxysomal diseases (Refsum disease [RD]).

Perspectives

New nanotechnology methods and high throughput gene analysis as well as bioinformatics should lead to the identification of several new ARCAs in the next few years despite the rarity of these entities. However, the challenge of the next decades will be the discovery of efficient treatments for these disabling neurodegenerative disorders.

Conclusion

Clinicians should be aware of the more frequent ARCAs, especially FRDA, in addition to ARCAs for which treatment is available (FRDA, AVED, ABL and RD for instance).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ataxie, Cervelet, Autosomique récessif, Apraxie oculomotrice, Neuropathie périphérique, Maladie de Friedreich

Keywords : Ataxia, Cerebellum, Autosomal recessive, Oculomotor apraxia, Peripheral neuropathy, Friedreich’s ataxia


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 167 - N° 5

P. 372-384 - mai 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Organisation fonctionnelle du cervelet : approche neuro-anatomique
  • F. Vuillier, É. Medeiros de Bustos, L. Tatu
| Article suivant Article suivant
  • Autosomal dominant cerebellar ataxias
  • C. Marelli, C. Cazeneuve, A. Brice, G. Stevanin, A. Dürr

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.