Médecine

Paramédical

Autres domaines


Un site optimal de greffons veineux microchirurgicaux (étude anatomique des veines satellites de l’artère radiale) - 16/06/11

Doi : 10.1016/j.main.2011.04.008 
O. Grimaud , X. Delpit, P. Hardy
Service de chirurgie orthopédique et de traumatologie, CHU Ambroise-Paré, 9, avenue Charles-de-Gaulle, 92100 Boulogne-Billancourt, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 9
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Nous rapportons les résultats d’une étude anatomique portant sur dix sujets cadavériques. L’objectif était de pouvoir disposer d’un site donneur de greffons veineux fiable, reproductible et présentant les qualités optimales requises pour des sutures microchirurgicales, en particulier dans les replantations digitales, lorsqu’un pontage long, de faible calibre et de diamètre constant est nécessaire. Il s’agissait d’une étude descriptive du réseau veineux profond satellite de l’artère radiale, site original de prélèvement de greffon veineux microchirurgical. Le deuxième objectif était de préciser ses modalités de prélèvements. L’analyse des dissections a toujours mis en évidence deux veines satellites de l’artère radiale, une latérale radiale et l’autre ulnaire, permettant le prélèvement de greffons veineux avec un diamètre moyen optimal de 1,8mm et constant sur l’ensemble de leur longueur. Leur longueur maximale utilisable était en moyenne de 126,5mm pour la veine satellite radiale et de 125mm pour la veine satellite ulnaire, avec un faible nombre de collatérales nécessitant une ligature. Aucune ligature n’a été nécessaire dans 60 % des cas pour la veine satellite radiale, et pour les autres 40 %, une seule ligature a suffi. Quant à la veine satellite ulnaire, aucune ligature n’a été nécessaire dans 80 % des cas et une seule pour les 20 % restant. Ce prélèvement prend toute sa place dans la microchirurgie d’urgence du membre supérieur en offrant une solution rapide, simple, fiable et reproductible dans un contexte souvent anxiogène.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

We report the results of an anatomic study based on 10 cadavers. The aim of this work is to find an optimum donor site for venous grafts which is safe, reproducible, and suitable for microsurgery stitches especially in finger reimplantation, when a long and small calibre graft is needed. This study describes the deep venous network of the radial artery, an original donor site for microsurgical venous grafts. The second aim is to describe our technique of harvesting. Dissections always show two satellite veins, that can be harvested with optimal average diameter of 1.8mm constant over the whole length. The maximum length available is about 126.5mm for the radial satellite vein, and 125mm for the ulnar one, with a few number of collateral ligatures needed. No tying is required in 60% cases for radial satellite vein, and one ligature for the other 40%, whereas in the ulnar satellite vein, no tying is needed in 80% and just one in the other 20%. This original site is advantageous in microsurgery of the upper limb, offering an easy, quick, safe and reproducible option in an emergency situation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Greffons veineux, Microchirurgie, Réimplantation, Étude anatomique, Pontage

Keywords : Venous graft, Microsurgery, Reimplantation, Anatomic study, Bypass graft


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 3

P. 205-210 - juin 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La tuberculose de la main et du poignet : différents aspects à propos de 30 cas
  • F. Dlimi, S. Bellarbi, M. Mahfoud, M.S. Berrada, A. El Bardouni, M. El Yaacoubi
| Article suivant Article suivant
  • Nouveau traitement de la maladie de Kienböck avancée : remplacement du semi-lunaire par greffon cartilagineux costal
  • S. Huard, S. Rochet, D. Lepage, P. Garbuio, L. Obert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.