Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Syndromes neuro-cardio-facio-cutanés - 21/06/11

Doi : 10.1016/j.annder.2011.02.029 
D. Bessis
Service de dermatologie, hôpital Saint-Éloi, 80, avenue A.-Fliche, 34295 Montpellier cedex 5, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 8
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le concept de syndrome neuro-cardio-facio-cutané (SNCFC) a été récemment individualisé afin de grouper des affections héréditaires comportant de nombreux caractères phénotypiques communs, à des degrés variables : (1) dysmorphie craniofaciale ; (2) retard de croissance ; (3) retard mental ou troubles de l’apprentissage ; (4) malformations cardiaques (le plus souvent sténose valvulaire pulmonaire et cardiomyopathie hypertrophique) ; (5) anomalies cutanées et, pour certaines d’entre elles, une prédisposition à certaines hémopathies et tumeurs solides malignes, liées sur un plan physiopathologique à une dérégulation de la voie de signalisation cellulaire RAS-MAPKinase. Les SNCFC regroupent la neurofibromatose de type 1, le syndrome de Legius, le syndrome LEOPARD, le syndrome de Noonan, le syndrome de Costello et le syndrome cardio-facio-cutané (SCFC). Si la plupart de ces affections sont aisément distinguables sur un plan clinique, avec ou sans critères diagnostiques, aucune ne comporte cependant de signe pathognomonique. De nombreuses observations attestent de fortes homologies cliniques ou de formes de chevauchements entre ces différentes maladies. Ces dernières années, la découverte des mutations germinales de ces différentes affections a renforcé ce concept unificateur clinique et biochimique de SNCFC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The concept of neuro-cardio-facio-cutaneous (NCFC) syndrome has recently been formulated in order to bring together a number of hereditary diseases that include a number of shared phenotypic features to differing degrees: (i) craniofacial dysmorphia; (ii) delayed growth; (iii) mental retardation or learning difficulties; (iv) cardiac malformations (most commonly pulmonary valve stenosis and hypertrophic cardiomyopathy); (v) cutaneous anomalies, and in some cases, predisposition to certain forms of malignant solid tumors and blood diseases, associated at the physiopathological level with deregulation of the Ras-MAP kinase cellular signaling pathways 1. NCFC subsumes neurofibromatosis type1, Legius syndrome, LEOPARD syndrome, Noonan syndrome, Costello syndrome and cardiofaciocutaneous (CFC) syndrome. While the majority of these diseases are readily distinguishable in clinical terms, with or without diagnostic criteria, none of them have any pathognomonic signs. Many cases attest to the strong clinical homologies and forms of overlapping between these different diseases. In recent years, the discovery of germinal mutations of these different diseases has in fact reinforced the unifying clinical and biochemical concept of NCFC syndrome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Syndrome de Noonan, Syndrome Costello et syndrome Legius, Neurofibromatose type 1, Syndrome de Watson, Syndrome cardio-facio-cutané, Voie RAS/MAPKinases

Keywords : Noonan syndrome, Costello syndrome, Legius syndrome, Neurofibromatosis type 1, Watson syndrome, Cardiofaciocutaneous syndrome, Ras/MAP kinase pathways


Plan


© 2011  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 138 - N° 6-7

P. 483-493 - juin 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Recommandations du groupe de cancérologie cutanée de la Société française de dermatologie pour la prise en charge diagnostique et thérapeutique du carcinome à cellules de Merkel
  • O. Boccara, C. Girard, L. Mortier, G. Bens, P. Saiag, B. Guillot, groupe de cancérologie cutanée de la Société française de dermatologie
| Article suivant Article suivant
  • Incapacité motrice et fasciite radiologique sous erlotinib
  • S. Osdoit, E. Wierzbicka, G. Guillet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.