Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Incapacité motrice et fasciite radiologique sous erlotinib - 21/06/11

Doi : 10.1016/j.annder.2011.01.034 
S. Osdoit , E. Wierzbicka, G. Guillet
Service de dermatologie-allergologie, CHU La Milétrie, CHU de Poitiers, tour Jean-Bernard, 2, rue de la Milétrie, 86000 Poitiers, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’erlotinib (Tarceva®), membre de la famille des inhibiteurs de l’epidermal growth factor receptor (EGFR), est utilisé dans les néoplasies pancréatiques et pulmonaires non à petites cellules, en situation d’échec des premières lignes de traitement. Cette molécule est responsable de nombreux effets secondaires cutanés. Nous rapportons un cas de fasciite aiguë symptomatique et radiologiquement documentée survenue sous erlotinib. Nous n’avons pas eu connaissance d’autre observation similaire dans la littérature.

Observation

Un homme de 56ans était traité par erlotinib pour un adénocarcinome bronchique non à petites cellules, au stade métastatique. Un mois après l’introduction du traitement apparaissait une éruption cutanée acnéiforme, qui persistait malgré un traitement par doxycycline. Après un an de traitement apparaissait une douleur aiguë des deux jambes avec impotence fonctionnelle, révélant une fasciite confirmée par l’imagerie. La fasciite régressait parallèlement à l’éruption cutanée en une dizaine de jours, sous traitement par dermocorticoïdes forts.

Discussion

À côté des fasciites bactériennes, les fasciites inflammatoires œdémateuses ont des causes variées. La survenue d’une fasciite radiologiquement documentée au cours d’un traitement par inhibiteur de l’EGFR est originale et pose la question du mécanisme physiopathologique impliqué. Nous proposons trois hypothèses : une atteinte par contiguïté, une fasciite paranéoplasique ou encore une atteinte propre du fascia liée aux anti-EGFR.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Targeted molecules are recent and valuable weapons in the management of certain cancers. Among them, erlotinib is an inhibitor of epidermal growth factor receptor approved in non-small lung cancer and pancreatic cancer after failure of first line treatment. Erlotinib is responsible for many cutaneous side effects. We report a case of acute symptomatic fasciitis that has occurred during erlotinib therapy. To our knowledge it is the first case described.

Case report

A 56-year-old man was treated with erlotinib for a metastatic non-small lung adenocarcinoma. Shortly after the treatment by erlotinib was introduced, he had a severe acneiform rash resistant to doxycycline treatment. After a year of treatment, he presented intense pain in the legs with functional impairment. Medical imaging confirmed fasciitis. It regressed along with the rash after using strong topical corticosteroids during ten days.

Discussion

Besides bacterial fasciitis, inflammatory and oedematous fasciitis have varied aetiologies. The occurrence of a documented fasciitis during anti EGFR-therapy is original and raises the question of underlying mechanism. We suggest three pathophysiological mechanisms: spreading by contiguity; paraneoplastic fasciitis, or specific lesion of the fascia due to anti-EGFR.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Incapacité motrice, Fasciite, Anti-EGFR, Erlotinib

Keywords : Functional impairment, Fasciitis, EGFR inhibitors, Erlotinib


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 138 - N° 6-7

P. 494-498 - juin 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndromes neuro-cardio-facio-cutanés
  • D. Bessis
| Article suivant Article suivant
  • Pneumopathie interstitielle subaiguë après traitement d’un psoriasis par infliximab
  • S. Leger, M. Etienne, A.-B. Duval-modeste, A. Roussel, F. Caron, L. Thiberville

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.