Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Gérer les effets secondaires des traitements : les rôles respectifs de la molécule et du conservateur - 21/06/11

Doi : 10.1016/j.jfo.2010.12.005 
F. Aptel a, , P. Denis b, C. Baudouin c
a Service d’ophtalmologie, hospices civils de Lyon, hôpital Édouard-Herriot, 5, place d’Arsonval, 69437 Lyon cedex 03, France 
b Hospices civils de Lyon, hôpital de la Croix-Rousse, 103, grande rue de la Croix-Rousse, 69317 Lyon, France 
c Centre hospitalier national d’ophtalmologie des Quinze-Vingts, 28, rue de Charenton, 75571 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les effets secondaires locaux des collyres anti-glaucomateux ne sont souvent que des effets secondaires mineurs – hyperhémie conjonctivale, démangeaisons, sensation d’inconfort ou de gêne à l’instillation – mais sont pourtant très souvent responsables d’une mauvaise observance au traitement et de ce fait d’une diminution de son efficacité. Ces symptômes traduisent de plus souvent, même lorsqu’ils sont très modérés, le développement d’altérations et de remaniements majeurs et souvent irréversibles de la surface oculaire. Ces altérations de la surface oculaire induites par les traitements antiglaucomateux comportent notamment souvent le développement d’une fibrose sous-conjonctivale et augmentent le risque d’échec des chirurgies filtrantes. Les différents constituants des collyres, notamment le principe actif, l’agent conservateur et les excipients, peuvent être impliqués dans la survenue de ces effets secondaires et dans le développement ou l’aggravation d’altérations de la surface oculaire. De ce fait, il est important d’identifier l’agent causal et les mécanismes de ces effets secondaires, afin de pouvoir choisir une thérapeutique minimisant la gêne ressentie par les patients et augmentant la probabilité de bonne observance. Afin de limiter les altérations de la surface oculaire, l’intérêt des formulations sans conservateurs doit être considéré dès l’initiation d’un traitement antiglaucomateux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The side effects of glaucoma hypotensive treatments usually remain moderate and limited to local side effects – conjunctival hyperemia, itching, discomfort after instillation – but are very often a leading source of poor compliance to treatment and thereby may decrease its efficacy. Moreover, these symptoms usually reflect progressive and irreversible major ocular surface changes. These ocular surface changes induced by glaucoma eyedrops may include subconjunctival fibrosis, increasing the risk of failure of a further glaucoma surgery. All the components of the hypotensive eye drops, including the active ingredient, the preservatives, and the excipients, may be involved in the occurrence of these side effects. It is therefore important to identify the agents involved and the mechanisms of these side effects, in order to choose a treatment minimizing their risk and the discomfort felt by patients, and therefore increasing the likelihood of good compliance. When available, preservative-free solutions should be considered.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Glaucome, Traitement médical, Effets secondaires, Surface oculaire, Principe actif, Conservateur, Observance thérapeutique

Keywords : Glaucoma, Medical treatment, Side effects, Ocular surface, Active ingredient, Preservative, Compliance


Plan


 Ce texte a fait l’objet d’une présentation orale lors de la réunion annuelle de la société française du glaucome 2010.


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 6

P. 409-412 - juin 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Améliorer l’adhérence au traitement des patients glaucomateux : le rôle du médecin
  • J.-P. Nordmann, J. Akesbi
| Article suivant Article suivant
  • Le flux sanguin oculaire dans le glaucome
  • H. Bresson-Dumont, F. Aptel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.