S'abonner

Session UMAC/UMAR : point de vue du SMUR, évaluation des coûts - 22/06/11

Doi : 10.1016/S0750-7658(11)70007-7 
C. Surdey
Pôle d’Anesthésie-Réanimations-SAMU67/SMUR de Strasbourg, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, 1 place de l’Hôpital, 67091 Strasbourg cedex, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les patients présentant une insuffisance cardiaque ou respiratoire réfractaire aux traitements conventionnels peuvent bénéficier depuis les années 1970 de la technique d’ECMO (extracorporeal membrane oxygenation), à condition de se trouver dans des centres spécialisés. Lorsqu’ils en sont éloignés, leur transfert a longtemps été considéré comme trop risqué. On a donc créé des Unités Mobiles d’Assistance Circulatoire (UMAC) et des Unités Mobiles d’Assistance Respiratoire (UMAR), afin de les transporter sous ECMO dans ces pôles de référence. Nous allons d’abord présenter le point de vue du Service Mobile d’Urgence et de Réanimation (SMUR). En cas de besoin d’une assistance circulatoire ou respiratoire, le médecin demandeur appelle le chirurgien cardio-thoracique du centre de référence, qui, s’il en confirme l’indication, téléphone au Service de l’Aide Médicale Urgente (SAMU). Une conférence téléphonique permet alors de déterminer le vecteur aérien ou terrestre le plus approprié pour acheminer l’équipe et le matériel d’ECMO le plus rapidement possible au lit du malade, puis pour rapatrier celui-ci en service spécialisé dans des conditions de sécurité optimales.

Nous allons ensuite tenter d’évaluer les coûts d’un tel transfert, qui ne sont pas négligeables. En conclusion, en raison du coût élevé de ces transferts par UMAC ou UMAR, il convient d’en poser soigneusement les indications ; mais il s’agit indéniablement d’un immense progrès pour les patients instables qui bénéficient de cette prise en charge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Since the 1970s, it has become possible to handle patients with serious pulmonary and cardiac failure with extracorporeal membrane oxygenation (ECMO) when conventional treatment fails, but only in specialized centers. When the latter were too far away, the risks of such transport were considered too high until the Mobile Cardiac Assistance Unit (MCAU) and Mobile Respiratory Assistance Unit (MRAU) were created.

We are first going to expose the point of view of the pre-hospital Emergency Medical Services (EMS). The M.D. in need of such assistance should call the cardiac surgeon of the reference center : if the indication is confirmed, they will call the EMS (Service d’Aide Médicale Urgente, SAMU), and decide together which means is the most appropriate for a quick transportation of the team and the ECMO to the patient’s bedside, and then back to the ECMO center, depending on the problems raised by ground vehicles on the one hand and aircrafts or helicopters on the other.

Then, we are going to evaluate the cost of such transportation, which is quite considerable. As a conclusion, because of its high cost, the mobile inter-hospital ECMO. service should only be used when the patient is considered too ill to be transported on conventional therapy : in that case, this procedure represents huge progress.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : ECMO, Unité mobile d’assistance circulatoire, Unité mobile d’assistance respiratoire, Transfert interhospitalier, Service Mobile d’Urgence et de Réanimation, Service d’Aide Médicale Urgente

Keywords : Extracorporeal membrane oxygenation, Mobile cardiac assistance unit, Mobile respiratory assistance unit, Inter-hospital transfer, Emergency medical services


Plan

Plan indisponible

© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° S1

P. S30-S32 - mai 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Unité Mobile d’Assistance circulatoire et respiratoire
  • D. Lesur, A. Vincentelli, F. Juthier, C. Banfi, H. Coadou
| Article suivant Article suivant
  • Percutaneous mitral repair with the MitraClip
  • F. Maisano, O. Alfieri, G. La Canna

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.