Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Déploiement de la check-list « Sécurité du patient au bloc opératoire » dans deux hôpitaux lorrains. Performances et difficultés - 30/06/11

Doi : 10.1016/j.annfar.2011.04.006 
T. Gueguen a, V. Coevoet b, M. Mougeot c, A. Pierron d, D. Blanquart e, M. Voicu a, H. Bouaziz a, G. Audibert a, F. Empereur b, P.-M. Mertes a,
a Département d’anesthésie-réanimation, hôpital Central, CHU de Nancy, 29, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 54000 Nancy, France 
b Unité d’évaluation, service d’épidémiologie et évaluation cliniques, CHU de Nancy, hôpitaux de Brabois, 54500 Vandoeuvre-les-Nancy, France 
c Service qualité-gestion des risques et relations avec les usagers, hôpitaux Privés de Metz, 57000 Metz, France 
d Service d’anesthésie, site Belle-Isle, hôpitaux Privés de Metz, 57000 Metz, France 
e Service de chirurgie orthopédique, site Belle-Isle, hôpitaux Privés de Metz, 57000 Metz, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Évaluer l’implantation de la check-list (CL) HAS 2010 dans deux établissements de santé lorrains pour identifier objectivement les freins et les leviers afin de proposer des pistes d’améliorations.

Type d’étude

Enquête descriptive.

Matériel et méthode

Matériel : blocs opératoires du bâtiment Neurosciences centre hospitalier universitaire Central Nancy et hôpital Belle-Isle Metz PSPH. Deux étapes : un audit rétrospectif permettant d’objectiver de façon quantitative la présence de la CL dans le dossier des patients et de contrôler le respect des consignes de remplissage. Une enquête par autoquestionnaire auprès des professionnels permettant d’évaluer l’utilisation de la CL.

Résultats

La CL était présente dans 50 à 100 % des dossiers. Le remplissage n’était pas conforme aux consignes de la HAS (taux de remplissage, trois temps différents, temps mort avant incision, arrêt de la procédure si réponse « non ») et était malaisé pour environ 30 % des participants, certains items posant des problèmes de compréhension. Elle a cependant permis de renforcer le partage d’information pour environ un tiers des répondants, plus de la moitié y voient un intérêt, et elle a déjà permis d’éviter des erreurs. La stratégie de déploiement influence directement l’implication des professionnels. L’évaluation de l’utilisation de la CL ne peut se faire au seul moyen d’un audit de dossier, l’association à un autoquestionnaire semble être pertinente.

Conclusion

L’audit de dossier seul n’est pas un bon outil d’évaluation de l’utilisation de la CL, il faut lui associer un autoquestionnaire. Une bonne adhésion au concept permettant d’espérer de meilleurs résultats après des actions d’amélioration : optimiser l’information et la formation de tous les professionnels, éviter la redondance avec d’autres documents.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

To evaluate the implementation of the checklist HAS 2010 in two Lorraine health facilities to identify objectively brakes and levers to suggest possible improvements.

Study design

Descriptive survey.

Material and methods

Operating rooms of the Neurosciences building Central University Hospital, Nancy, Belle-Isle Hospital participating public hospital service, Metz. Two stages: a retrospective audit allowed to objectify quantitatively the presence of CL in the patient record and monitor compliance with the instructions of filling. A survey by self-administered questionnaire to professionals to assess the use of CL.

Results

CL was present in 50 % and 100 % records. The filling did not comply with instructions of the HAS (occupancy, three different times, time out before incision, stop the procedure if “no”) and it was hard for about 30 % of participants, some items have problems of understanding. CL has strengthened information sharing about one third of respondents, over half of them are of interest, it has already helped to prevent errors. The deployment strategy influences directly the involvement of professionals. The evaluation of the use of CL cannot be done only through an audit record; the association with a self-administered questionnaire appears to be relevant.

Conclusion

Good adhesion to the concept, hope for better results after stock enhancement: optimize information and training of all professionals, avoid duplication with other documents. The audit record alone is not a good tool for evaluating the use of LBC, we must associate a self-administered questionnaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Check-list, Bloc opératoire, Chirurgie, Qualité, Sécurité, Évaluation pratiques professionnelles

Keywords : Checklist, Operating room, Surgery, Quality, Security, Evaluation professional practices


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 6

P. 489-494 - juin 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Stratégie de déploiement de la check-list dans un CHU
  • C. Cunat, V. Flatin, J.-P. Viale
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation et applicabilité de la check-list HAS au quotidien : expérience des centres de lutte contre le cancer
  • A. Fourcade, E. Minvielle, J.-L. Blache, J.-L. Bourgain

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.