Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Lavage bronchioloalvéolaire - 12/07/11

[6-000-M-50]  - Doi : 10.1016/S1155-195X(11)46370-2 
P. Dorfmüller , M.-R. Ghigna, V. Thomas de Montpréville
Service d'anatomie et de cytologie pathologiques, Centre chirurgical Marie Lannelongue, 133, avenue de la Résistance, 92350 Le Plessis-Robinson, France 

Auteur correspondant.

Article à jour au 02/12/2019

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Le lavage bronchioloalvéolaire (LBA) est un examen peu agressif qui est devenu courant pour le diagnostic des maladies organiques pulmonaires. Il est fréquemment réalisé, tant pour des pathologies chroniques que pour des pathologies aiguës dans un contexte d'urgence. Les techniques d'analyses du liquide de LBA sont nombreuses et performantes. Elles en font un examen rentable. L'étude cytologique de routine peut être complétée en fonction du contexte clinique par des colorations cytochimiques supplémentaires, par l'immunocytochimie ou par la pathologie moléculaire. Les autres examens sont principalement bactériologiques mais également minéralogiques ou biochimiques. Le LBA a un rôle majeur dans le diagnostic des pneumopathies infectieuses dont la pneumocystose, en particulier chez les patients immunodéprimés, greffés ou en réanimation. C'est un examen important pour l'exploration des syndromes interstitiels pulmonaires. Dans les pathologies inflammatoires, la formule cytologique (macrophagique, lymphocytaire T4 ou T8, à polynucléaires neutrophiles ou éosinophiles) peut, en fonction du contexte clinique, orienter vers un tabagique, une pneumopathie d'hypersensibilité, une sarcoïdose ou une origine médicamenteuse. Le lavage peut diagnostiquer une lipoprotéinose alvéolaire ou une hémorragie alvéolaire. Il peut mettre en évidence des structures exogènes témoignant d'une inhalation ou d'une exposition à des fibres minérales comme l'amiante. Enfin, le liquide de LBA peut contenir des cellules néoplasiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Lavage bronchoalvéolaire, Infection pulmonaire, Pneumopathie interstitielle, Hémorragie alvéolaire, Pneumoconiose, Inhalation, Cancer bronchopulmonaire


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Traitements endoscopiques du cancer bronchique
  • Y. Thibout, H. Dutau, J.-M. Vergnon
| Article suivant Article suivant
  • Exploration fonctionnelle des muscles respiratoires
  • A. Charloux, I. Enache

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.