Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Infections liées aux cathéters : aspects microbiologiques - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.annfar.2004.12.013 
J.F. Timsit
Service de réanimation médicale, CHU, hôpital Michallon, 38043 Grenoble, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les microorganismes les plus souvent responsables des infections liés aux cathéters sont les staphylocoques à coagulase négatif, les staphylocoques dorés et les Pseudomonas sp. La fréquence de l'implication des divers microorganismes dans les infections est variable en fonction des pays, en fonction de l'écologie locale et varie au gré des épidémies hospitalières à germes multirésistants. Les infections responsables des conséquences les plus sévères sont les infections à levures, à staphylocoques dorés et à Pseudomonas sp. Certaines données de la littérature suggèrent que la chlorhexidine comme antiseptique local ou en imprégnation sur les cathéters diminue le taux d'infections à cocci à Gram positif. Les données écologiques doivent être prises en compte lors de la mise en route d'une antibiothérapie probabiliste en cas de suspicion d'infections liées aux cathéters.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Coagulase negative staphylococci, Staphylococcus aureus and Pseudomonas sp. are the most frequent microorganisms responsible for catheter-related infections. A relative frequency of microorganisms varies according to the countries, microenvironment and outbreaks of multiresistant bacterias. Infections due to fungi, S. aureus and Pseudomonas sp. are associated with the more severe complications. Recent data suggest that chorhexidine, either used for cutaneous antisepsis or for catheter impregnation decreases infections due to gram positive cocci. Ecological data should be taken into account when deciding a probabilistic treatment in case of suspicion of catheter-related infection.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cathéter, Infections, Staphylocoques, Pseudomonas, Levures, Chlorhexidine

Keywords : Catheter, Infections, Staphylococcus, Pseudomonas, Fungi, Chlorhexidine


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 3

P. 282-284 - mars 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Épidémiologie des infections liées aux cathéters en réanimation
  • J. Merrer
| Article suivant Article suivant
  • Comment et sur quels éléments faire le diagnostic d'infection liée au cathéter ?
  • O. Mimoz

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.