Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement chirurgical des GIST à l'heure du Glivec® - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.anchir.2004.10.012 
S. Bonvalot
Département de chirurgie, institut Gustave-Roussy, 39, rue Camille-Desmoulins, 94805 Villejuif, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La prise en charge des tumeurs stromales gastro-intestinales a été révolutionnée par un anti-tyrosine kinase : le Glivec®. Son efficacité en situation de récidive ou de métastases est maintenant prouvée. Elle a transformé les indications thérapeutiques dans ces situations et a conduit à évaluer son efficacité en adjuvant chez les patients à risque. Mais on sait désormais que les taux de réponses complètes sont faibles et que 15 % par an des patients développent une résistance secondaire. Ces constatations soulignent l'importance d'une chirurgie initiale qui doit rester bien codifiée et soulèvent la question des indications de la chirurgie « secondaire » après Glivec® et plus généralement des traitements locorégionaux (radiofréquence par exemple). L'objectif de la chirurgie « secondaire » est de mettre le patient en rémission complète au moment où la réponse au Glivec® est maximale. Cette chirurgie doit être discutée lorsque la réponse est maximale (entre 6 et 12 mois), dés qu'il n'y a plus d'amélioration entre deux scanners. Trois sous-groupes de patients semblent bénéficier de cette approche : les tumeurs localement évoluées rendues résécables par le Glivec®, l'évolution nécrotique de la lésion, les progressions localisées. L'attitude thérapeutique à adopter sur les autres lésions résiduelles (hépatiques et péritonéales) et le bénéfice du geste chirurgical restent à évaluer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The diagnostic and treatment options for patients with GIST have evolved rapidly with the discovery of uncontrolled KIT tyrosine kinase and Gleevec® that selectively inhibits Kit. Gleevec® has already revolutionized the treatment of patients with metastatic disease and is also currently being tested as an adjuvant therapy after the resection of primary GIST. But the majority of responses are limited to partial responses and secondary resistances are emerging. These observations suggest that initial surgical resection remains a vital component of the treatment for patients with primary resectable cKIT+ GISTs and raises the question of secondary surgery after Gleevec®. The objective of secondary surgery is to obtain a complete remission when the response to Gleevec® is maximum. Surgery should be discussed between 6 and 12 months treatment when no additionnal improvement is observed on 2 consecutive CT scan. Three subgroups may benefit from secondary surgery: primary unresectable tumors amenable to surgery with Gleevec® even in case of complete response, huge necrotic masses before expected complication, local re-progressions. Gleevec® should also be discussed when a functionnal benefit can be expected by a tumor size decrease. Surgery is being evaluated in the other responding patients. The majority of responses being limited to partial responses, best indications of surgery are when complete resection may be expected (< 10%).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Tumeurs stromales gastro-intestinales, GIST, Glivec®, Chirurgie

Keywords : Surgery, GIST, Gastro intestinal stromal tumor, Gleevec®


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 130 - N° 3

P. 144-151 - mars 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Réhabilitation rapide en chirurgie colique : du concept à la pratique
  • I. Mechet-Boillot, J.P. Bongiovanni
| Article suivant Article suivant
  • Réhabilitation rapide en chirurgie colique : résultats d'une étude prospective
  • J.M. Proske, W. Raue, J. Neudecker, J.M. Müller, W. Schwenk

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.