Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Résections-reconstructions pour tumeurs osseuses malignes du membre supérieur - 01/01/05

[44-097]  - Doi : 10.1016/S0246-0467(05)38793-9 
P. Anract  : Professeur des Universités, praticien hospitalier, B. Tomeno : Professeur des Universités, praticien hospitalier
Service de chirurgie orthopédique, hôpital Cochin, AP-HP, université Paris V, 27, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75014 Paris, France 

*Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 15
Iconographies 15
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les tumeurs osseuses et des parties molles malignes du membre supérieur sont moins fréquentes que celles du membre inférieur (un tiers versus deux tiers) ; elles sont alors essentiellement localisées à l'épaule et, plus particulièrement, à l'humérus proximal. Pour ces localisations, une résection conservatrice est possible dans plus de 80 % des cas. En revanche, pour les tumeurs plus distales, au niveau et en dessous du coude, quand il existe un envahissement extraosseux, la conservation du membre est souvent compromise. Dans la majorité des cas, il est indispensable d'effectuer une biopsie avant le traitement définitif de la tumeur. Par ailleurs, avant tout traitement, un bilan d'extension locorégional doit être effectué afin de préciser : les limites de la tumeur dans l'os et les parties molles, ses rapports avec les articulations et les paquets vasculonerveux. Après résection totale de la scapula, la reconstruction consiste à suspendre l'humérus à la clavicule ou au gril costal. Les prothèses et les allogreffes massives de scapula sont peu utilisées. Les résections de l'extrémité supérieure de l'humérus avec conservation du deltoïde permettent une reconstruction composite avec prothèse inversée, allogreffe massive ou prothèse composite humérale. Les résections de l'humérus proximal avec sacrifice du deltoïde sont, au mieux, reconstruites par arthrodèse omohumérale (avec allo- et autogreffe). Après résection de la diaphyse humérale, la reconstruction fait appel à des baguettes d'allo- et d'autogreffe associées à une ostéosynthèse. Les résections au niveau du coude sont suivies d'une reconstruction par arthrodèse ou prothèse massive ; l'utilisation d'une allogreffe massive est aussi possible. Pour le radius distal, après résection, la reconstruction est effectuée par une arthrodèse entre l'extrémité inférieure du radius et la première rangée des os du carpe. Les alternatives sont : le greffon de fibula vascularisé et l'allogreffe massive utilisés pour une arthrodèse, ou une arthroplastie. Pour l'ulna distal, il n'est pas nécessaire d'effectuer de reconstruction. Les tumeurs malignes primitives osseuses sont exceptionnellement localisées à la main ; dans ce cas, elles touchent essentiellement les métacarpiens. Les résections conservatrices sont rarement possibles et il est habituellement nécessaire de réaliser une amputation complète ou partielle de la main afin d'obtenir des marges de résection saines.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Tumeurs osseuses, Tumeur à cellules géantes, Chondrosarcome, Ostéosarcome, Sarcome d'Ewing, Transfert de la fibula, Prothèse articulaire, Sarcomes

Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Tumeurs malignes osseuses du genou : exérèse et reconstruction
  • F. Langlais, N. Belot, H. Thomazeau, D. Huten, J.-C. Lambotte, T. Dreano
| Article suivant Article suivant
  • Principes du traitement chirurgical des sarcomes des tissus mous de l'adulte
  • F. Dujardin, H. Abdulmutalib, G. Aktouf, P. Michelin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.