Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La circoncision et le mineur, un acte confessionnel - 03/08/11

Doi : 10.1016/j.ddes.2011.06.007 
Charihane Benhida , Claire Gaudillère, Anne-Laure Pourquier, Yaminah Abadou, Élodie Coutarel
Faculté de droit, université Jean-Moulin Lyon-3, 18, rue Chevreul, 69362 Lyon cedex 07, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La circoncision se définit comme l’excision partielle ou totale du prépuce. Elle peut être pratiquée soit pour des raisons médicales, soit pour des motifs confessionnels, et ce dans les religions juive et musulmane. Face à cet acte, toute la question est de savoir dans quelle mesure la circoncision porte juridiquement atteinte à l’intégrité corporelle des personnes. Sont principalement concernés par cette pratique les mineurs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 11 - N° 2

P. 177-179 - juin 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Liberté de religion et droits des patients
  • Charihane Benhida, Claire Gaudillère, Anne-Laure Pourquier, Yaminah Abadou, Élodie Coutarel
| Article suivant Article suivant
  • La liberté de religion dans la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.