Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Plaies des voies biliaires lors d'une cholécystectomie sous coelioscopie : résultat des réparations précoces - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.anchir.2004.12.016 
N. Kohneh Shahri , C. Lasnier, J. Paineau
Service de clinique chirurgicale, 1, centre hospitalier universitaire de Nantes, 44093, Nantes cedex 01, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude. - Comparer les résultats des réparations précoces des plaies biliaires survenues lors d'une cholécystectomie par coelioscopie aux réparations tardives et les résultats des anastomoses biliobiliaire et biliodigestive lors de cette réparation précoce.

Patients et méthode. - De 1990 à 2003, 12 patients ont eu une plaie biliaire non diagnostiquée en peropératoire et pour laquelle la réparation biliaire a été réalisée précocement (dans les 30 jours suivant la cholécystectomie) par anastomose biliobiliaire ou par anastomose biliodigestive.

Résultats. - Il s'agissait de lésions classées stade II (n=7), III (n=1), IV (n=2) et V (n=1) de la classification de Bismuth et une lésion isolée du canal sectoriel droit. Quatre de ces patients ont eu une anastomose biliobiliaire et huit une anastomose biliodigestive dans un délai moyen de 15,3 jours. Avec un recul moyen de 40 mois, et un patient perdu de vue, le taux de réussite globale des réparations précoces était de 81,8 %. Le pourcentage de succès suite aux réparations biliobiliaires était de 100 % avec un recul moyen de 31,2 mois et de 71,4 % suite aux réparations biliodigestives avec un recul moyen de 45 mois.

Conclusion. - De bons résultats peuvent être obtenus par réparations précoces des plaies des voies biliaires survenues lors de cholécystectomie sous coelioscopie, soit par une anastomose biliobiliaire soit par une anastomose biliodigestive.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Study aim. - To compare the early repair results in bile duct injuries at laparoscopic cholecystectomy to a later repair and so the early reconstruction by an end-to-end anastomosis to a Roux - en - Y bypass.

Patients and method. - From 1990 to 2003, twelve patients were treated for bile duct injury, not diagnosed at the time of cholecystectomy and had an early repair within 30 days after the cholecystectomy. They had either a duct to duct anastomosis or a Roux - en - Y bypass at the time of the reconstruction.

Results. - The level of the injury was Bismuth II (N=7), III (N=1), IV (N=2) and V (N=1) referral to Bismuth classification and one isolated right sectoral duct injury. Four patients had an duct to duct anastomosis and eight an hepaticojejunostomy at a median of 15.3 days after cholecystectomy. With one patient lost to follow up, the overall success rate in this series was 81.8% after reconstruction with a mean 40 months follow up. The reconstruction by an end to end anastomosis was successful in 100% of patients (with a mean 31.2 months follow up) and in 71.4% of patients after a Roux - en - Y biliary reconstruction (with a mean 45 months follow up).

Conclusion. - Good results may be performed, by an early repair in bile duct injuries at laparoscopic cholecystectomy, either by an duct to duct anastomosis or a Roux - en - Y bypass.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Plaies biliaires, Coelioscopie, Réparation précoce

Keywords : Bile duct injury, Laparocopy, Early repair


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 130 - N° 4

P. 218-223 - avril 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Autopsies et services de chirurgie
  • D. Chatelain, C. Manaouil, D. Manaouil, J.-M. Regimbeau
| Article suivant Article suivant
  • Résection rectale pour cancer par laparoscopie avec exérèse totale du mésorectum (ETM). Résultats à long terme d'une série de 179 patients
  • D. Lechaux, Y. Redon, G. Trebuchet, J.L. Lecalve, J.P. Campion, B. Meunier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.