Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Résection rectale pour cancer par laparoscopie avec exérèse totale du mésorectum (ETM). Résultats à long terme d'une série de 179 patients - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.anchir.2004.12.009 
D. Lechaux a, , Y. Redon b , G. Trebuchet c, 1, J.L. Lecalve d, J.P. Campion c , B. Meunier c
a Service de chirurgie viscérale, centre hôpitalier Yves-Lefoll, 10, rue Marcel-Proust 22023 Saint-Brieuc, France 
b Service de chirurgie viscérale et cancérologique, polyclinique de l'Océan, 44600 Saint-Nazaire, France 
c Département de chirurgie viscérale, hôpital Pontchaillou, rue Henri-Le-Guilloux 35033 Rennes, France 
d Groupe de chirurgie digestive, polyclinique Sévigné, rue Chêne-Germain 35512 Cesson-Sévigné, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs. - La chirurgie laparoscopique du cancer du rectum reste controversée. Nous avons voulu évaluer les suites opératoires et le résultat carcinologique de 179 patients consécutifs opérés par cette voie entre avril 1992 et avril 2003.

Méthodes. - Les patients porteurs d'une lésion rectale de plus de 5 cm et/ou fixées et les tumeurs occlusives ont été exclus de l'étude. La classification TNM a été utilisée. Une radiothérapie préoperatoire était proposée pour les patients T3 N0 ou N+ (45 Gy). Sur le plan technique, l'abord laparoscopique comportait une exérèse totale du mésorectum pour les tumeurs du moyen ou du bas rectum, un abord vasculaire à l'origine, une dissection centrifuge des mésos et une technique dite du « no touch ». Tous les patients N+ bénéficiaient d'une chimiothérapie postopératoire. Le suivi postopératoire comportait une analyse de la mortalité, de la morbidité, des taux de récidive locale ou a distance et de la survie actuarielle à cinq ans.

Résultats. - La population étudiée comprenait 108 hommes et 71 femmes, d'age moyen 67 ans. Il y avait 61 tumeurs du haut rectum (34 %), 68 du moyen rectum (38 %) et 50 du bas rectum (28 %). Vingt neuf patients (16 %) ont nécessité une conversion en laparotomie. La morbidité chirurgicale était de 24 % et la morbidité médicale de 4 %. Il y avait 60 stade I (40 %), 25 stade II (16 %), 49 stade III (32 %) et 16 stade IV (10 %). À la date point, 90 patients étaient vivants sans récidive (71 %), dix patients étaient vivants en récidive (5 %) et 37 patients étaient décédés (20 %). Un seul cas de métastase sur orifice de trocart est survenu en cas de résection curative et cela avec un recul moyen de 76 mois. La survie à cinq ans était de 85 % pour les stade I, de 70 % pour les stade II et de 63 % pour les stade III.

Conclusion. - Dans notre expérience, une résection rectale par voie laparoscopique peut être réalisée sans majoration de la mortalité et de la morbidité même si une exérèse totale du mésorectum est requise du fait de la localisation tumorale. Nos résultats carcinologiques et la survie globale, de 71 % à plus de cinq ans, nous incitent à continuer à utiliser cette procédure.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Background. - The purpose of this study was to evaluate the outcomes and the five-year survival of 179 consecutive patients with rectal carcinoma operated with a laparoscopic procedure between April 1992 and April 2003.

Methods. - Patients with obstructing, bulky cancers were excluded from this study. Tumor stage was defined according to the TNM classification. Preoperative radiation therapy was offered to T3 N0 or N+ patients (45 Gy). The laparoscopic-assisted technique included total mesorectal excision (TME), primary high vascular ligation, centrifugal dissection of the mesentery, and "no touch» technique. All the N+ patients received adjuvant chemotherapy. The outcomes were defined as five-years recurrence (local recurrence and distant metastasis) and the diseases-free survival. The survival rates were calculated with the Kaplan-Meier test.

Results. - There were 108 males and 71 females, median age was 67 (range 39-88). There were 61 upper rectum localizations (34%), 68 middle rectum (38%) and 50 low rectum (28%). Twenty-nine patients required open conversion (16%). Surgical operative morbidity was 24% and medical morbidity was 4%. There were 60 stage I (40%), 25 stage II (16%), 49 stage III (32%), and 16 stage IV (10%). Ninety patients (71%) are alive and disease free, ten (5%) are alive with disease recurrence, and 37 patients (20%) are deceased. Only one case of trocar site implantation occurred after curative resection during an average follow up of 76 months. Five-year observed survival rate were 85% for stage I, 70% for stage II, and 63% for stage III.

Conclusion. - In our experience laparoscopic rectal resection could be done safely. The oncologic outcome was similar to that of open surgery. Further randomized trials will be necessary to confirm the value of this technique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Résection laparoscopic du rectum, Cancer du rectum, Exérèse totale du mésorectum, Survie

Keywords : Laparoscopic rectum resection, Rectum cancer, Survival


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 130 - N° 4

P. 224-234 - avril 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Plaies des voies biliaires lors d'une cholécystectomie sous coelioscopie : résultat des réparations précoces
  • N. Kohneh Shahri, C. Lasnier, J. Paineau
| Article suivant Article suivant
  • Intégration et apposition osseuses des biomatériaux orthopédiques métalliques poreux et non poreux
  • F. Likibi, M. Assad, C. Coillard, G. Chabot, C.-H. Rivard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.