Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rôle de Musca domestica dans la transmission des bactéries multirésistantes dans un service de réanimation en Afrique subsaharienne - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.annfar.2005.01.016 
G. Boulesteix a, , P. Le Dantec a, B. Chevalier b, M. Dieng a, B. Niang a, B. Diatta a
a Département d'anesthésie réanimation, hôpital principal, BP 3006, Dakar, Sénégal 
b Service de bactériologie, hôpital principal, BP 3006, Dakar, Sénégal 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs. - Les mouches domestiques (Musca domestica — MD) sont impliquées dans la transmission des maladies du péril fécal en Afrique subsaharienne. Leur rôle dans la transmission des bactéries multirésistantes (BMR) en réanimation à Dakar a donc été recherché.

Type d'étude. - Descriptive, prospective.

Matériel et méthodes. - Nous avons mené cette étude du 01/05 au 30/09/2003. Pendant cette période, il a été placé au-dessus de chaque patient porteur de BMR (staphylocoque résistant à la méthicilline, entérobactéries sécrétrices de bêtalactamases à spectre étendu, Pseudomonas aeruginosa résistant à la ticarcilline) un piège à MD (attrape mouches à la glu). Les MD attrapées ont été prélevées avec une asepsie rigoureuse et mises dans des pots stériles. Les MD ont été portées en bactériologie et placées sur un milieu d'enrichissement (bouillon coeur-cervelle pendant 18 heures à 37 °C). Puis ce bouillon a été ensemencé sur des milieux spécifiques de géloses enrichies au sang cuit plus polyvitex et sur des milieux sélectifs afin de permettre l'identification des bactéries portées par les MD. L'antibiogramme réalisé a permis de comparer le profil de sensibilité des bactéries des MD isolées à celles des patients sous le piége à glu.

Résultats. - Cette étude a inclus 26 patients porteurs de 47 BMR sur 441 patients hospitalisés dans la même période. Cent vingt mouches ont été récupérées parmi lesquelles 99 étaient porteuses de germes pathogènes, dont 17 étaient des BMR. Six parmi ces 17 mouches avaient des BMR ayant un phénotype de résistance identique à celles des patients sous le piège à glu. Par ailleurs, trois MD portaient des BMR BLSE non retrouvées chez nos patients du service.

Conclusion. - Cette étude montre que 14 % des MD peuvent porter des BMR. Leur participation à la transmission croisée, entre patients, de bactéries multirésistantes en réanimation, doit être discutée. L'éradication des MD dans nos services d'Afrique subsaharienne doit être recherchée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective. - The houseflies (Musca domestica -MD) are involved in the transmission of the diseases of the faecal danger in subsaharan Africa. What is their role in the transmission of multiresistant bacteria in an intensive care setting in Dakar?

Type of study. - Descriptive, forward-looking.

Materials and methods. - The study was conducted from May 1 to September 30, 2003. During this period a flytrap was put above every patient carrier of BMR (methicillin resistant Staphylococcus, extended spectrum beta-lactamases-enterobacteria, ticarcillin resistant Pseudomonas). Caught MD were carried to the microbiology laboratory and incubated in heart-brain broth at 37 °C for 18 hours. Then selective gelose platers were used for identification of bacteria. Comparison of antibiotic sensitivities of bacteria isolated from MD and from the patients was made.

Results. - Out of 441 hospitalized patients, 26 were colonised or infected by BMR. Human pathogenic microorganisms were obtained from 99 out of 120 flies. Seventeen of those flies were carried of BMR. Six among these 17 flies had BMR with sensitivity profile and phenotype of resistance identical to those of the patients under the trap with birdlime. More 3 MD carried BMR BLSE not found on our patients.

Conclusion. - This study shows that the MD can carry BMR. Their participation in the crossed transmission, betwen patients, of multiresistant bacteria in intensive care setting, must be discussed. The eradication of the MD in our Africa subsaharan services must be looked for.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Musca domestica, Bactéries multirésistantes, Transmission croisée, Infection nosocomiale

Keywords : Musca domestica, Mutiresistant bacteria, Crossed transmission, nosocomial infection


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 4

P. 361-365 - avril 2005 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.