Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La décontamination digestive sélective : le feu est passé du rouge au vert - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.annfar.2005.02.004 
J. Textoris a, , M. Leone a, b, W.A. Boyle b, C. Martin a
a Département d'anesthésie-réanimation, centre hospitalier universitaire Nord, 13015 Marseille, France 
b Department of anesthesiology, Barnes-Jewish hospital, Washington university school of medicine, Saint-Louis, MO, USA 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif. - Préciser l'intérêt de la décontamination digestive sélective (DDS) dans la prévention des infections nosocomiales, notamment des pneumonies nosocomiales, chez les patients hospitalisés en réanimation, avec un regard particulier sur l'émergence de bactéries multirésistantes.

Source de données. - À partir de la base Pubmed : articles originaux, articles de synthèse et éditoriaux à propos de la DDS. Les mots clés ont été : sélective digestive décontamination, pneumonie, réanimation, infection.

Sélection des données. - Dix essais cliniques randomisés réalisés depuis 1995 chez des patients sous ventilation mécanique ont été analysés.

Synthèse des données. - Les bases de la DDS sont l'administration d'un traitement antibiotique court par voie systémique dès l'admission pour prévenir les pneumonies précoces acquises sous ventilation mécanique associée à des antibiotiques non absorbés dirigés contre les bactéries à Gram négatif dans le tractus digestif haut ainsi que l'oropharynx pour prévenir la survenue de pneumonies tardives. Cinq études randomisés ont décrit un bénéfice de la DDS en terme d'incidence de pneumonies. Une seule étude a montré une réduction significative de la mortalité. Les cinq autres études analysées, qui présentent des limitations méthodologiques, ont conclu que l'utilisation de la DDS n'était pas associée à un bénéfice clinique. En regard de l'émergence de résistances bactériennes, l'analyse de la littérature souligne le rôle de l'environnement. La DDS semble amplifier les résistances dans les zones d'endémie, alors que celles-ci sont atténuées dans les unités « propres ».

Conclusion. - Les données de la littérature sont en faveur de l'utilisation de la DDS dans des populations ciblées de patients comme les polytraumatisés et dans des unités de réanimation qui présentent de faible taux de bactéries résistantes aux antibiotiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives. - To study the efficacy of selective digestive decontamination (SDD) for the prevention of nosocomial infections, particularly pneumonia, as well as its impact on the emergence of multiresistant bacteria.

Data sources. - Data collected from the Pubmed: original articles, review articles and editorial published on SDD. The keywords were: selective digestive decontamination, pneumonia, intensive care unit, infection.

Data selection. - Ten randomized clinical trials performed since 1995 in mechanically ventilated adult patients hospitalized in intensive care unit.

Results. - The rationale for the use of SDD consists on the parenteral administration of a short course of antibiotic associated with the topical use of non-absorbable antibiotics directed against Gram negative bacteria. Five randomized studies described a reduction in the incidence of pneumonia associated with SDD. Only one study has showed a decrease in mortality rate. The other five studies, which present some methodological limitations, concluded the lack of efficacy of SDD. Regarding the emergence of multiresistant bacteria, the literature underlines the role of environment. The use of SDD seems to trigger the resistance in endemic areas, while these are softened in the units with a good control of their ecology.

Conclusion. - The data from the literature provide arguments to use SDD in targeted patient populations like multiple traumas in intensive care units, which have a low rate of multiresistant bacteria.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Décontamination digestive sélective, Pneumonie, Réanimation, Infection

Keywords : Selective digestive decontamination, Pneumonia, Intensive care unit, Infection


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 4

P. 366-376 - avril 2005 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.