Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le pneumorachis, complication rare du traumatisme thoracique fermé - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.annfar.2005.01.014 
M. Harandou a, b, M. Khatouf a, N. Kanjaa a, F. Adnet b, F. Lapostolle b,
a Service de réanimation polyvalente, hôpital Al-Ghassani, Fès, Maroc, 
b Samu 93, EA 3409, hôpital Avicenne, 125, rue de Stalingrad, 93009 Bobigny cedex, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Un pneumorachis est défini par la présence d'air dans le canal rachidien. Rarement rapporté, il est exceptionnellement provoqué par un traumatique thoracique fermé. Nous présentons le cas d'un patient de 37 ans victime d'un accident de la voie publique à haute vélocité. Le bilan lésionnel avait montré une contusion pulmonaire, un hémothorax bilatéral, un pneumothorax droit de faible abondance, des fractures costales, une fracture comminutive de la quatrième vertèbre thoracique et un pneumorachis. Les lésions sévères du rachis seraient à l'origine de ce pneumorachis. L'air provenant de l'espace pleural aurait pénétré dans le canal rachidien au bénéfice de plaies de la plèvre pariétale et des méninges causées par l'éclat de T4. Ce mécanisme lésionnel exceptionnel est corroboré par quelques observations de pneumorachis traumatiques. Celles-ci ont en commun la coexistence d'une collection gazeuse ou d'une lésion d'un organe creux et d'une lésion rachidienne qui permet la diffusion de l'air vers le canal rachidien. La découverte d'un pneumorachis chez un patient traumatisé doit faire rechercher d'autres lésions qui peuvent expliquer la constitution de cet épanchement gazeux intrarachidien.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Pneumorachis, defined as the presence of air within the spinal canal, has rarely been described, and is exceptionally due to thoracic trauma. We report the case of a 37-year-old patient who sustained a motor vehicule accident. The chest CT-scan showed a bilateral-hemothorax, a small right pneumothorax, rib fractures, and a fracture of the fourth thoracic vertebra associated with air in the spinal canal extending from T6 to L2. The fracture of T4 associated with the pleural lesion is probably responsible for the pneumorachis. Possible pathogenic mechanisms of this rare blunt chest complication are discussed.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pneumorachis, Traumatisme thoracique fermé, Canal rachidien, Tomodensitométrie

Keywords : Air in the spinal canal, Blunt thoracic trauma, Spinal canal, CT-scan


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 4

P. 421-424 - avril 2005 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.