Médecine

Paramédical

Autres domaines


Hystéroscopie diagnostique et risque de contamination péritonéale par les cellules tumorales - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.gyobfe.2005.03.004 
C. Yazbeck a, , C. Dhainaut a, A. Batallan a, J.-L. Benifla b, A. Thoury a, P. Madelenat a
a Service de gynécologie-obstétrique, hôpital Bichat-Claude-Bernard, 46, rue Henri-Huchard, 75018 Paris, France 
b Service de gynécologie-obstétrique, hôpital Rothschild, 33, boulevard de Picpus, 75012 Paris, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'innocuité de l'hystéroscopie diagnostique précédant le traitement chirurgical du carcinome de l'endomètre a été remise en question. Plusieurs études ont montré que le risque d'avoir une cytologie positive chez les patientes présentant un carcinome endométrial, était plus élevé après hystéroscopie diagnostique, suggérant une contamination péritonéale par les cellules malignes due à l'exploration. Nous avons étudié cette hypothèse sur la base d'une revue systématique des données scientifiques de la littérature. Cinq études répondant aux critères d'inclusion ont été sélectionnées et introduites dans un modèle d'analyse à effets fixes dans le cadre d'une méta-analyse. Sur un total de 756 patientes étudiées, 79 présentaient une cytologie péritonéale positive. L'hystéroscopie diagnostique n'augmentait pas significativement le risque de contamination abdominale par des cellules néoplasiques, la cytologie péritonéale étant positive chez 38 patientes dans le groupe ayant subi cette intervention versus 41 patientes dans le groupe témoin (OR=1,64 ; IC à 95 % : 0,96-2,80). En conclusion, aucune évidence formelle n'est aujourd'hui disponible concernant le rôle de l'hystéroscopie diagnostique sur la fréquence de la contamination péritonéale par des cellules néoplasiques d'une part, et d'autre part sur le pronostic vital des patientes présentant un carcinome de l'endomètre. En l'état actuel des connaissances, il n'y a aucune raison d'éviter l'hystéroscopie diagnostique dans le bilan initial du cancer de l'endomètre.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Questions have been raised about the safety of diagnostic hysteroscopy preceding surgical treatment of endometrial carcinoma. Several studies showed that the risk of a positive cytology among patients presenting endometrial adenocarcinoma was increased after diagnostic hysteroscopy, suggesting a peritoneal dissemination of tumor cells due to the exploration. We studied this hypothesis on the basis of a systematic review of the scientific data. Five studies fulfilling inclusion criteria have been selected and have been introduced into a fixed model of meta-analysis. On a total of 756 studied patients, 79 presented a positive peritoneal cytology. The diagnostic hysteroscopy did not increase significantly the risk of abdominal dissemination of tumor cells, the peritoneal cytology being positive among 38 patients in the group having undergone this intervention vs 41 patients in the control group (OR=1,64; 95% CI: 0,96-2,80). In conclusion, no formal evidence is currently available concerning the role of diagnostic hysteroscopy on the frequency of peritoneal dissemination of tumor cells, or on the vital prognosis of the patients presenting with endometrial carcinoma. From the data available, there is not any reason to avoid diagnostic hysteroscopy in the initial workup of endometrial cancer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hystéroscopie, Adénocarcinome, Endomètre, Cytologie péritonéale, Méta-analyse

Keywords : Hysteroscopy, Adenocarcinoma, Endometrial cancer, Peritoneal cytology, Meta-analysis


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 4

P. 247-252 - avril 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La femme endométriosique est-elle différente ?
  • A. Audebert
| Article suivant Article suivant
  • Zinc et grossesse
  • M. Favier, I. Hininger-Favier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.