Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La chirurgie de l'obésité en France : résultats d'une enquête prospective nationale - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.anchir.2004.12.015 
M-H. Rodde-Dunet , 1 , M. Marty 1, M. Païta 2, P. Fender 1, H. Allemand 1
Direction du service médical de la caisse nationale d'assurance maladie (CNAMTS), 50, rue du Professeur-A.-Lemierre, 75986 Paris cedex 20, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Buts de l'étude. - Comparer les pratiques chirurgicales dans le traitement des obésités morbides, en France, aux référentiels médicaux existants, tant sur le plan des indications que du suivi des malades.

Méthodes.- Étude prospective descriptive transversale réalisée sur des patients ayant eu en décembre 2002 et janvier 2003 une demande d'entente préalable (EP) arrivée au service médical de l'Assurance Maladie pour la prise en charge d'un acte de chirurgie bariatrique : les patients ont été examinés par les médecins conseils, et/ou une intervention de chirurgie digestive de l'obésité effectivement réalisée dans un établissement de soins.

Résultats. - Mille trois patients ont été examinés avant une intervention bariatrique par un médecin conseil et 1238 dossiers de patients opérés ont été analysés dans 263 établissements dont 79 étaient en secteur public et 184 en secteur privé. Pour 16,7 % des malades, il y avait soit une mauvaise indication chirurgicale (IMC<35 kg/m2 ou absence de comorbidités pour les IMC comprises entre 35 et 39), soit contre-indication en raison d'une pathologie intercurrente. Une trace écrite du consentement éclairé du patient opéré n'était retrouvée dans le dossier médical que dans 54 % des cas, et un protocole de suivi n'était mis en place que pour 47 % des patients.

Du fait du nombre de données manquantes, le référentiel n'était respecté dans son intégralité que dans 34 % des cas Les taux de complications à court terme de la chirurgie digestive de l'obésité étaient faibles : 5 % durant l'hospitalisation. La mortalité hospitalière était de 0,2 %.

Conclusions. - Cette étude démontre que les pratiques de la chirurgie bariatrique demandent à être améliorées. De plus l'ensemble des médecins et chirurgiens praticiens reconnaissent, la nécessité de préciser et d'actualiser les référentiels existants.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Aim. - To compare the actual practice of Bairatric surgery in France with the guidelines of scientific societies regarding surgical indications and followup.

Methods. - This a prospective descriptive transversal study performed within a two month period (December 2002 - January 2003) in all patients for which a consent demand has been sent to the Medical Insurance Services (examined by an administrative consultant) and/or patients operated on for morbid obesity (with or without administrative sonsent).

Results. - One thousand (and) three patients have been examined by an administrative consultant before obesity surgery and 1238 patients have been operated in 263 centres including 79 public (non-profit) centres and 184 private centres. In 16.7 % of the cases, there were wrong indications according to recognized criteria (BMI<35 kg/m2 or lack of comorbidities for BMI between 35 and 39) or even contraindications because of other diseases. Patient informed consent was retrieved in only 54 % of medical files and follow up protocol was done in only 47 % of the cases. Because of several missing data, the practice of bariatric surgery followed the guidelines in only 34 % of cases. In hospital morbidity rate was 5 %. Two patients died postoperatively (mortality rate 0.2 %).

Conclusions. - This study demonstrates that the practice of bariatric surgery needs to be improved in France.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Obésité, Chirurgie, Laparoscopie, Enquête, Recommandation de pratique clinique

Keywords : Obesity, Surgery, Laparoscopy, Survey, Clinical guidelines


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 130 - N° 5

P. 309-317 - juin 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Conduite à tenir face à un incidentalome surrénalien associé à une hypertension artérielle
  • M. Mathonnet
| Article suivant Article suivant
  • Existe-t-il des facteurs prédictifs de succès dans le traitement de l'obésité morbide par anneau périgastrique modulable ? Étude prospective
  • C. Polliand, N. Rizk, C. Barrat, G. Champault

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.