Médecine

Paramédical

Autres domaines


Traitement coelioscopique des tumeurs frontières (borderline) de l'ovaire : analyse d'une série de 54 patientes et implications thérapeutiques - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.gyobfe.2005.04.022 
S. Camatte a, X. Deffieux a, D. Castaigne a, A. Thoury a, V. Fourchotte a, P. Pautier b, C. Lhommé b, P. Duvillard c, P. Morice a,
a Service de chirurgie, institut Gustave-Roussy, 39, rue Camille-Desmoulins, 94805 Villejuif cedex, France 
b Service de gynécologie, institut Gustave-Roussy, 39, rue Camille-Desmoulins, 94805 Villejuif cedex, France 
c Service d'anatomopathologie, institut Gustave-Roussy, 39, rue Camille-Desmoulins, 94805 Villejuif cedex, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif. - L'objectif de ce travail est d'évaluer les résultats du traitement coelioscopique des tumeurs frontières de l'ovaire (TFO).

Patientes et méthodes. - Étude rétrospective portant sur 54 patientes traitées entre janvier 1984 et janvier 2002 par laparoscopie pour une TFO.

Résultats. - Un traitement conservateur a été effectué chez 45 patientes (83 %). Vingt-six patientes ont eu une réévaluation chirurgicale après laparoscopie initiale. Cette réévaluation était indiquée car la stadification initiale semblait incomplète. Dans sept cas, la réévaluation a conclu à une dissémination plus importante que la laparoscopie initiale ne le laissait penser. Sept patientes (13 %) ont eu une récidive intrapéritonéale. Dans cinq cas, cette récidive a été observée sur l'ovaire restant après traitement conservateur, et dans deux cas il s'agissait d'une récidive péritonéale. Par ailleurs, trois localisations pariétales sur orifice de trocart ont été observées. Aucune des patientes traitées de manière conservatrice n'a eu de récidive sous forme de cancer invasif sur l'ovaire restant. Parmi les 19 femmes désireuses d'obtenir une grossesse, six ont été enceintes et neuf grossesses ont été observées chez ces femmes. À ce jour, toutes les patientes sont vivantes sans récidive symptomatique.

Discussion et conclusion. - Notre étude suggère que le traitement coelioscopique des TFO est réalisable chez les patientes ayant une tumeur de stade I macroscopique. La faisabilité et l'innocuité de la coelioscopie chez les patientes atteintes d'une TFO avec implants péritonéaux non invasifs devra être évaluée par des études ultérieures.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective. - The aim of this study is to assess the clinical outcomes of laparoscopic treatment of borderline ovarian tumor (BOT).

Patients and methods. - Retrospective analysis of 54 patients treated using a laparoscopic approach for a BOT between January 1984 and January 2002.

Results. - A conservative management was initially performed in 45 patients (83%). Twenty-six patients underwent a reassessment surgery and 7 (27%) of them were upstaged following this procedure. Seven (13%) patients recurred in a remaining ovary following conservative surgery (5 patients) or on the peritoneum (2 patients). Three port-site localizations were observed. None of the patients treated with conservative management had recurrent disease under the form of ovarian carcinoma. Nine spontaneous pregnancies were observed in 6 patients from a group of 19 patients desiring pregnancy. All patients are today alive and disease-free.

Discussion and conclusion. - Our study suggests that laparoscopic treatment could be safely performed in young patients with early stage BOT. Such procedure should be further evaluated in patients with BOT and peritoneal implants.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Néoplasie de l'ovaire, Tumeur borderline, Coelioscopie, Laparoscopie, Fertilité

Keywords : Ovarian neoplasms, Borderline tumor, Video-assisted surgery, Laparoscopy, Fertility


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 6

P. 395-402 - juin 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Grossesse et diabète de type 1 : pompe à insuline versus traitement intensifié conventionnel
  • S. Hiéronimus, C. Cupelli, A. Bongain, M. Durand-Réville, F. Berthier, P. Fénichel
| Article suivant Article suivant
  • Enquête prospective sur la délivrance de la contraception d'urgence dans les centres de planification et d'éducation familiale du Val-de-Marne
  • E. Gainer, M. Prudhomme, Y. Perriot, M.-C. Leroux, J. Bouyer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.