Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Volumes-cibles anatomocliniques (GTV et CTV) des tumeurs gliales - 01/01/05

Doi : 10.1016/j.canrad.2005.04.002 
G. Kantor a, c, , H. Loiseau b, c
a Service de radiothérapie, institut Bergonié, centre régional de lutte contre le cancer, 229, cours de l'Argonne, 33076 Bordeaux cedex, France 
b Service de neurochirurgie, hôpital Pellegrin-Tripode, place Amélie-Raba-Léon, 33076 Bordeaux cedex, France 
c Université Victor-Segalen-Bordeaux-2, Bordeaux, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les tumeurs gliales de l'adulte sont des tumeurs intraparenchymateuses et infiltrantes. L'approche du volume tumoral macroscopique (GTV) et du volume-cible anatomoclinique (CTV) des tumeurs gliales repose sur l'analyse conjointe de quatre types d'étude telles que : i) les corrélations anatomoradiologiques des données tomodensitométriques (TDM) et IRM ; ii) l'apport des nouveaux moyens d'imagerie (séquences nouvelles en IRM, spectro-IRM, TEP...) ; iii) l'analyse des rechutes après traitements ; iv) les comparaisons interobservateurs. Ainsi, le volume tumoral macroscopique correspond à la tumeur et à la zone de prise de contraste en scanographie et IRM. La définition du volume-cible anatomoclinique est plus difficile et tient compte du risque de présence de cellules tumorales en dehors de la tumeur visible. Deux options sont discutées : i) une option géométrique avec une marge de 2 à 3 cm autour de la tumeur considérée comme la zone de prise de contraste. Cette option est simple mais peut être insuffisante en ne tenant pas compte du risque de présence de cellules malignes dans toute la zone d'oedème ou d'extensions de contiguïté. Cette option peut aussi surestimer le volume dans des zones non franchissables par une barrière anatomique ; ii) une option anatomique à partir des données de l'IRM en incluant toute la zone d'oedème ou d'infiltration tumorale. Cette zone peut être élargie au-delà de la zone d'oedème pour tenir compte du risque d'infiltration dans des structures contiguës tels que le corps calleux, la substance blanche (capsules notamment), les noyaux gris, voire une atteinte méningée. Cette dernière option a cependant l'inconvénient d'inclure un volume nécessairement plus important.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Gliomas are the most frequent tumors of the central nervous system of the adult. These intraparenchymal tumors are infiltrative and the most important criterion for definition of GTV and CTV is the extent of infiltration. Delineation of GTV and CTV for untreated and resected glioma remains a controversial and difficult issue because of the discrepancy between real tumor invasion and that estimated by CT or MRI. Is particularly helpful a joint analysis of the four different methods as histopathological correlations with CT and MRI, use of new modality imaging, pattern of relapses after treatment and interobserver studies. The presence of isolated tumor cells in intact brain, oedema or adjacent structures requires the definition of two different options for CTV: i) a geometrical option with GTV defined as the tumor mass revealed by the contrast-enhanced zone on CT or MRI and a CTV with an expanded margin of 2 or 3 cm; ii) an anatomic option including the entire zone of oedema or isolated tumor cell infiltration extending at least as far as the limits of the hyperintense zone on T2-weighted MRI. Inclusion of adjacent structures (such as white matter, corpus callosum, subarachnoid spaces) in the CTV mainly depends on the site of the tumor and size of the volume is generally enlarged.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Volume tumoral macroscopique, Volume-cible anatomoclinique, Tumeurs gliales, Radiothérapie

Keywords : GTV, CTV, Glioma, Radiotherapy


Plan


© 2005  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 9 - N° 4

P. 230-239 - juin 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Tomodensitométrie multicoupe : Principes techniques, nouvelles applications en imagerie et en radiothérapie
  • L. Ceugnart, S. Taieb
| Article suivant Article suivant
  • Volumes cibles en radiothérapie des tumeurs de la tête et du cou : Radiothérapie conformationnelle avec modulation d'intensité (RCMI) des carcinomes du cavum : aspects pratiques de la délinéation des volumes cibles et des organes critiques
  • P.-Y. Marcy, Y. Zhu, R.-J. Bensadoun

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.